(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Children's Library | Biodiversity Heritage Library | Additional Collections
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "Insects of Samoa and other Samoan terrestrial arthropoda"

r 

BRITISH MUSEUM (NATURAL HISTORY) 



INSECTS OF SAMOA 

AND OTHER SAMOAN TERRESTRIAL 
ARTHROPODA 



PART I. ORTHOPTERA AND 
DERMAPTERA 

FASC. 2. Pp. 9-58 
ORTHOPTERA 

By Dr. L. CHOPARD 
WITH FIFTY-ONE TEXT-FIGURES 





LONDON : 

PRINTED BY OEDER OP THE TRUSTEES OF THE BRITISH MUSEUM 

SOLD AT 

The Beitish Museum (Natuhal Histoey), GsOMWELn Road, S.W.7 

AND BY 

B. Qoaeitch, Ltd. ; Dulau & Co,, Ltd. ; The Oxfoed Uhivbesitt Pkess ; txa 
Whxldoh & Wesley, Ltd., London ; also by Olivee & Boyd, Edinbubqh 

1929 



Issued 2Qth January, 1929.] 



[Price Five Shillings. 



INSECTS OF SAMOA 

AND OTHER SAMOAN TERRESTRIAL 
ARTHROPODA 

Although a monograph, or scries of papers, dealing comprehensively with 
the land arthropod fauna of any group of islands in the South Pacific may be 
expected to yield valuable results, in connection with distribution, modification 
due to isolation, and other problems, no such work is at present in existence. 
In order in some measure to remedy this deficiency, and in view of benefits 
directly accruing to the National Collections, the Trustees of the British 
Museum have undertaken the publication of an account of the Insects and other 
Terrestrial Arthropoda collected in the Samoan Islands, in 1924-1925, by 
Messrs. P. A. Buxton and G. H. E. Hopkins, during the Expedition of the 
London School of Hygiene and Tropical Medicine to the South Pacific. 
Advantage has been taken of the opportunity thus afforded, to make the studies 
as complete as possible by including in them all Samoan material of the groups 
concerned in both the British Museum (Natural History) and (by courtesy of 
the authorities of that institution) the Bishop Museum, Honolulu. 

It is not intended that contributors to the text shall be confined to the 
Museum Staff or to any one nation, but, so fat as possible, the assistance of the 
leading authorities on all groups to be dealt with has been obtained. 

The work is divided into eight " Parts " (see p. 3 of wrapper), which 
are subdivided into "Fascicles," Each of the latter, which appear as ready 
in any order, consists of one or more contributions. On the completion 
of the work it is intended to issue a general survey, summarising the whole 
and drawing from it such conclusions as may be warranted. 

A list of Fascicles already issued will be found on the back of this wrapper. 

E. E. AUSTEN. 

Keeper oj Entomology. 

British Museum (Natural History), 
Cromwell Road, S.W.7. 



INSECTS OF SAMOA 



Part I. Fasc. 2. 

OETHOPTEEA 
Par le Dr. L. Ciiopard, Paris. 

(Avec 51 figures.) 

En 1908, K. Holdhaus a donne, a la suite du voyage du Dr. Kechinger, un 
aper9u deja tres complet de la faune des Orthopteres des Samoa ; son travail 
indiquait alors 48 especes d'Orthopteres vrais, plus 8 Dermapteres. La plupart 
des especes deja signalees par Holdhaus se retrouvent dans le materiel de MM. 
Buxton et Hopkins ; mais il y a lieu d'y aj outer, en outre, une trentaine de 
formes dont la majeure partie sont nouvelles. Le nombre d'especes d'Ortli op teres 
connues des Samoa se trouve ainsi porte a 78, ce qui doit nous rapprocher tres 
sensiblement de la faune totale des iles. 

II est interessant de constater que, malgre cette amelioration de nos con- 
naissances sur cette faune, il n'y a rien a modifier aux conclusions que Holdhaus 
tirait de I'etude du materiel de Rechinger. Si possible, au contraire, les 
caracteres signales se trouvent encore accentues par les additions apportees a 
la liste des Orthopteres des Samoa. 

Ainsi que I'avait constate Holdhaus, seuls les Blattides et les Gryllides se 
trouvent bien representes dans cette liste, les premiers avec 22 especes, les 
seconds avec 35 especes. La presence des Mantes est douteuse, Holdhaus 
signalant seulement un individu de Tenodera, d'espece indeterminee, qui se 
trouverait dans la collection Brunner von Wattenwyll, provenant d'Upolu : les 
Phasmes ne sont connus que par deux especes. La carence de ces deux groupes 
semble d'ailleurs la regie dans tout rOceanie. Le fait est tres net surtout en 
ce qui concerne les Mantes ; alors que ces insectes sont encore tres abondants 
I. 2 1 



10 



INSECTS OF SAMOA. 



en Nouvelle-Guinee, aussi bien qu'en Australie d'ailleurs, ils semblent disparaitre 
brusquement a partir des lies Salomon, suivant une ligne bien plus a I'Est que 
la ligne de Wallace. 

Non moins remarquable est la pauvrete du groupe des Acridiens, qui ne se 
trouve represente que par sept especes, dont plus de la moitie appartenant a 
la sous-famille des Acrydiinae. 

Holdhaus avait attribue cette pauvrete en grands Orthopteres a la violence 
des vents qui favoriserait plutot les formes vivant a terre, dans les detritus. Si 
cette influence du vent dans les iles du Pacifique est indeniable, il faut remarquer 
aussi que les Orthopteres des Samoa appartiennent en grande majorite a des 
groupes hygropliiles (Blattides, Gryllides, Conoceplialides, Acrydiides), ce qui 
s'explique aisement si Ton se rapporte aux observations de Buxton et Hopkins 
sur le climat tres humide de ces iles (Buxton et Hopkins, " Eesearches in 
Polynesia and Melanesia," pages 14 a 50, 1927). 

En examinant plus en detail la repartition de chaque groupe, on pent faire 
quelques constatations interessantes. 

Les Blattides ne donnent pas lieu a observations bien speciales ; a part 
un certain nombre d'especes cosmopolites, ce sont surtout des Pseudomopinae, 
formes toujours abondantes dans les regions cliaudes. Notons cependant la 
presence de deux Cutilia et d'un Cosmozosteria a affinites plutot australiennes ; 
les autres especes assez caracteristiques sont Diploptera dytiscoides, Panesthia 
sermtissima, tons deux de la region indo-malaise et d'Oceanie, et enfin, ce 
remarquable Holocomfsa capsoides, qui n'etait connu que d'Afrique et dont 
Torigine est assez problematique. 

Parmi les Phasgonurides, il faut surtout signaler le Rhajjhidofhora recJdngeri, 
sur lequel Holdhaus a deja attire I'attention, et qui est evidemment d'origine 
indo-malaise. 

Les Gryllides, qui forment le groupe le plus nombreux, nous offrent surtout 
a observer des Trigonidiinae, comme dans toute la region indo-australienne, 
et des Nemobiinae ; mais ceux-ci sont bien caracteristiques et appartiennent 
pour la plupart a des especes brachypteres ou meme completement apteres. 

Enfin, les Phasmides et Acridides ne presentent que quelques especes, dont 
le genre Graeffea, Phasme caracteristique des iles oceaniennes, et Valanga sterco- 
raria, Acridien qui semble confine aux Samoa. 

Sur les 78 especes d' Orthopteres signalees aux Samoa, un grand nombre 
ne sont connues jusqu'a present que de ces iles. II n'en faudrait pas conclure 



OETHOPTBRA. 



11 



que toutes ces especes doivent etre considerees comme endemiques, car la plupart 
d'entre elles doivent se retrouver dans les iles voisines et souvent meme aussi 
a de tres grandes distances, suivant la distribution geographique des Cutilia 
nitida et C. soror, qui doit representer un type tres frequent. On peut toutefois 
considerer comme vraiment endemiques RhafliidofJiora rechingeri, Afterone- 
mohkis longipes, Scottia variegata, Cofhonemohius buxtoni, Nemobius grandis, 
Swezwilderia bryani, Metrypa unicolor, Valanga stercoraria, ce qui represente 
deja une liste interessante. 

La repartition des Ortliopteres a I'interieur des iles Samoa, particulierement 
d'Upolu, qui a ete la mieux etudiee par Buxton et Hopkins, semble assez quel- 
conque, surtout en ce qui concerne les especes communes et particulierement 
les formes a distribution geograpMque assez large ; les formes endemiques 
semblent plus localisees et, en general, n'ont pas ete rencontrees a la fois sur la 
cote et au centre de I'ile, par exemple. Une autre remarque a faire est que la 
plupart des especes communes semblent adultes pendant toute I'annee ou presque, 
contrairement a ce qu'on observe dans les contrees temperees. Ceci est encore 
en parfait accord avec les observations meteorologiques de Buxton, qui signale 
la Constance remarquable de la temperature pendant toute I'annee. 

Enfin, si Ton clierclie a comparer la faune des Ortliopteres des Samoa a 
celle des regions voisines, on trouve naturellement de nombreux points communs 
avec les autres iles oceaniennes, du moins celles qui sont assez bien connues, 
surtout les iles Fidji. Nombre d'espeoes sont communes a ces deux groupes 
d'iles et surtout I'ensemble de la faune offre les memes caracteres generaux. 
Ces caracteres se rapprochent nettement de ceux des faunes indo-malaises ; ils 
n'offrent par contre que bien peu d'afiinites avec la faune australienne et sont 
egalement presque completement differents de la faune liawaiienne. 

Liste des Orthopteres des Samoa. 

Cette liste comprend toutes les especes actuellement connues des iles Samoa. 
Celles qui font partie du materiel de Buxton et Hopkins ou du Bishop Museum, 
Honolulu, sont jDrecedees d'un numero correspondant a ceux du texte et per- 
mettant de s'y reporter. 



1. Theganopteryx brunnea, sp. n. 

2. Blattella germanica L. 

3. Supellina unicolor, sp. n. 



4. Mareta fascifrons, sp. n. 

5. Mareta obtusata Br. 

6. Eoblatta nottdata Stal. 



12 



INSECTS OF SAMOA. 



7. 


EuryblaUcUa lata, sj). n. 


31. 


MyrmecopJiila quadrispwia Perk. 




Temnoptcryx obscura Sauss. 


32. 


Liplioplus novarae Sauss. 




Loboptera extranea Perk. 


33. 


Liphoplus nigripennis, sp. n. 




Loboptem maculicorma Holdh. 


34. 


Arachnoceplialus maritimus Sauss. 


8. 


Cutilia soror Br. 


35. 


Arachnocephalus gracilis, sp. n. 


9. 


Cutilia nitida Br. 


36. 


Metioche vittaticollis Stal. 




Cosmozosteria bicolor Sauss. 


37. 


Metioche vittaticollis insularis Sauss. 


10. 


Dorylaea Jiavicincta Haan. 


38. 


Metioche vittaticollis jlavipes Sauss. 




Stylopyga rotundata Br. 


39. 


Metioche huthyi Chop. 




Periplaneta americana L. 


40. 


Metioche fascithorax, sp. n. 


11. 


Peri'planeta australasiae F. 


41. 


Anaxipha maritima Sauss. 


12. 


Periplaneta brunnea Burm. 


42. 


Anaxipha musica Sauss. 


13. 


Pycnoscelus surinamensis L. 


43. 


Anaxipha buxtoni, sp. n. 


14. 


Holocompsa capsoides Shelf. 


44. 


Anaxipha fulva Br. 


15. 


Diploptera dytiscoides Serv. 


45. 


Anaxipha curtipennis, sp. n. 


16. 


Panesthia senatissima Br. 


46. 


Anaxipha brevipes, sp. n. 




Tenodera sp. (Holdhaus). 


47. 


Anaxipha bryani, sp. n. 


17. 


Furnia insularis Stal. 


48. 


Anaxipha armstrongi, sp. n. 


18. 


Euconocephalus roberti Le Guill. 


49. 


Anaxipha hopkinsi, sp. n. 




Euconocephahis gracilis Redt. 


50. 


Cardiodactylus novae-guineae Haau. 


19. 


Conocephalus (Xiphidion) modestus Redt. 


51. 


Sivezivilderia bryani, sp. n. 


20. 


Cotiocephahis {Xipliidion) affinis Redt. 




Lebinthus brevipennis Sauss. 




Salomona suturalis Redt. 


52. 


Aphonomorphus gracilis Chop. 


21. 


Phisis pallida Walk. 


53. 


Aphonomorphus punctalus Haan. 




PJmis ecJdnatus Redt. 


54. 


Aphonomorphus surdus, sp. n. 




Gryllacris oceanicus Le Guill. 




Metrypa unicolor Walk. 


22. 


Rhaphidophora recliingeri Holdh. 


55. 


Graeffea crouani Le Guill. 


23. 


Apteronemobius longipes, sp. n. 




Graejfea minor Br. 


24. 


Scottia variegata, sp. n. 




Nisyrus spinulosus Stal. 


25. 


Cophonemobius buxloni, sp. n. 


56. 


Paratettix histricus Stal. 


26. 


Pteronemobius dentatus Sauss. 


57. 


Paratettix compactus, sp. n. 


27. 


Pteronemobius annulicornis, sp. n. 




Nesotettix samoana Holdh. 


28. 


Pteronemobius parallelus Chop. 


58. 


Apterotettix samoana, sp. n. 


29. 


Nemobius (?) gra?idds Holdh. 


59. 


Aiolojyus tamulus F. 


30. 


Gryllus oceanicus Le Guill. 


60. 


Austracris gutttdosa nana Uv. 




Gryllodes insularis Holdh. 


61. 


Valanga stercoraria Holdh. 




Loxoblemmus sp. (Holdhaus). 







, . . ., BLATTIDAE. 

' '.J ECTOBIINAE. 

1. Theganopteryx brunnea, sp. n. (Fig. 1). 

Type: 1 Savaii (alt. 1,000 ft.); 21.xi.l925. Paratypes : 4 meme 
localite. 

Brun uniforme, luisant. Tete brune, le front large, bombe, presentant 
deux rangees de 4 points enfonces entre les yeux et une troisieme rangee, courbee, 



ORTHOPTERA. 



13 



de 5 points entre les taches ocellaires. Antennes brunes, pubescentes. Pieces 
buccales jaunatres ; palpes bruns, 4*^ article des palpes maxillaires plus court 
que le 3'', legerement dilate a I'apex, 5" un peu plus long, subpiriforme, presque 
aigu a I'apex. 

Pronotum presque elliptique, un peu retreci en avant, a bord posterieur 
faiblement anguleux au milieu ; disque brun luisant, un peu plus clair au milieu, 
presentant quelques points enfonces. Abdomen brun ; plaque suranale legere- 
ment prolongee en triangle, a bord posterieur arrondi ; plaque sous-genitale 
largement arrondie. Cerques assez longs, brun clair. 

Pattes rousses. Femurs anterieurs amies d'une longue epine apicale a la 
face interne, le bord interne portant en outre trois epines assez longues pres de 
la base, suivies d'une rangee de soies ; tibias anterieurs armes de 5 epines apicales 
et de 3 epines superieures. Femurs intermediaires et posterieurs armes de 4 ou 
5 epines sur cliaque bord et d'une geniculaire ; tibias intermediaires armes de 
5 epines a I'apex, 7 superieures (3 + 2-1-2) et 4 inferieures (2 + 2) ; tibias poste- 
rieurs a 5 apicales, 12 superieures (5 + 3+4) et 8 inferieures (4 + 4). 

Elytres (Fig. 1) allonges, etroits a I'apex, entierement bruns, un peu epais, 
a nervures faiblement marquees ; radiale a nombreuses branches, ulnaire poste- 
rieure a rameaux tres longitudinaux ; champ anal tres allonge. Ailes un peu 
rembrunies dans le champ anterieur ; radiale a nombreuses branches e]3aisses ; 
ulnaire a 3 branches vers I'apex, un peu detournees par le triangle apical ; pre- 
miere axillaire trifurquee. 

Long, totale 11 mm. ; long, du corps 8-5 mm. ; elytres 9-5 mm. 

PSEUDOMOPINAE . 

2. Blattella germanica L. 

Blatta germanica Linne, Syst. Nat., I, (2), p. 668, n° 7, 1767. 

Phyllodromia germanica Holdhaus, Denhschr. Ak. Wiss. Wien, Ixxxiv, p. 542, 1908. 

Upolu : Apia, 8. i. 1924, 1 ^ ; meme localite (on ship), 1 
Tutuila : Amauh, 9.vi.l923 (Swezey et Wilder), 2 ^. 

3. Supelllna unicolor, sp. n. (Figs. 2, 3, et 4). 
Types : 1 1 Upolu : Malololelei, 20.vi.24 (J. S. Armstrong). Para- 
type : 1 t^, Upolu (2,000 ft.), 22.iv.1925. 

Brun testace. Tete brune avec une etroite bordure jaune le long des yeux. 



"14 



INSECTS OF SAMOA. 



Palpes testaces ; dernier article des palpes maxillaires large, assez court. 
Antennes rousses. Pronotum assez fortement retreci en avant, a bord posterieur 
droit ; disque brun, cotes largement transparents, le bord posterieur legerement 
rembruni. Abdomen brun roussatre ; plaque suranale triangulaire, legerement 
echancree dans les deux sexes, plus longue chez la femelle que chez le male 
(Figs. 2, 3) ; plaque sous-genitale du male profondement echancree, formant 
deux lobes, le droit plus grand, un peu epaissi a I'apex, le gauche portant un gros 
style court (Fig. 4) ; plaque sous-genitale de la femelle large, un peu comprimee 
en carene a I'extremite. Cerques bruns, assez longs. 

Elytres bruns, luisants, le champ anterieur presque transparent, plus longs 
que le corps chez le male, de meme longueur chez la femelle. Nervation assez 
faiblement marquee, surtout chez la femelle, dont les elytres sont un peu coriaces ; 
veine ulnaire tres ramifiee, ses branches perdues parmi les fausses nervures. 
Ailes a champ anterieur assez large et un peu enfume ; triangle apical petit ; 
veine mediastine a branches un peu epaissies ; mediane simple ; ulnaire a 4 
branches chez le male, 3 branches chez la femelle ; premiere axillaire a 4 branches. 

Pattes rousses a epines assez fortes. Femurs anterieurs portant seulement 
au bord interne une rangee de petites soies, I'apex arme de deux epines, I'inferieure 
plus courte que la superieure ; bord externe arme de deux epines dans le tiers 
apical et d'une geniculaire ; tibias assez courts a 4 epines apicales, 3 superieures, 
2 inferieures ; femurs intermediaires et posterieurs armes de 3 a 4 epines sur 
chaque bord ; tibias intermediaires a 5 epines apicales, 8 superieures (2+3+3) 
et 3 inferieures ; tibias posterieurs a 5 apicales, 13 superieures (4+4+5) et 
7 inferieures. Tarses munis de grands arolia noiratres. 

Long, totale 12-5 mm., $ 10 mm. ; long, du corps 9 mm., $ 10 mm. ; 
elytres 10 mm., $ 8 mm. 

4. Mareta fascifrons, sp. n. (Figs. 5, 6 et 7). 

Types : 1 ^, Upolu : Apia, ii.l924 ; 1 Savaii : Tuasivi, xi.l925. 

Taille moyenne, jaune testace. Tete un peu degagee, rousse ; front pre- 
sentant une bande blanche opaque entre les yeux et une large fascie brune entre 
les antennes. Palpes et antennes jaunes. Pronotum large, un peu retreci en 
avant, a disque jaune roussatre, cotes largement transparents. Abdomen jaune ; 
plaque suranale du male (Fig. 5) transversale a bord posterieur sinue, faiblement 
echancre a I'apex, celle de la femelle (Fig. 6) presentant a I'apex deux petits 
lobes un peu epaissis, blanchatres ; plaque sous-genitale du male symetrique a 



ORTHOPTERA. 



15 




Fig. 1. — Theganopteryx brunnea, sp. n., nervation de I'elytre et de I'aile. Fig. 2. — Supellina 
unicolor, sp. n., plaque suranale du male. Fig. 3. — Id., plaque suranale de la femelle. 
Fig. 4. — Id., plaque sous-genitale du male. Fig. 5. — Mareta fascifrons, sp, n., plaque suranale 
du male. Fig. 6. — Id., plaque suranale de la femelle. Fig. 7. — Id., plaque sous-genitale 
dumale. Fig. 8. — ilfarefa o?)^^^sa^a Br., plaque suranale du male. Fig. 9. — /(^., plaque suranale 
de la femelle. Fig. 10. — Id., plaque sous-genitale du male. Fig. 11. — Euryhlattella lata, 
sp. n., plaque suranale de la femelle. 



16 : - INSECTS OF SAMOA. 

deux lobes larges et deux styles subaigus (Fig. 7) ; celle de la femelle large, 
faiblement carenee, presque anguleuse a Fapex. Cerques longs a articles bien 
nets, les derniers longs et greles. 

Pattes jaunes. Femurs anterieurs armes a la face interne de deux epines 
apicales et d'une rangee de petites soies, a la face externe 4 epines espacees et 
une apicale ; tibias a 4 epines apicales, 3 dessus, 2 dessous. Femurs inter- 
mediaires et posterieurs a 4 ou 5 epines assez fortes sur chaque bord ; tibias 
intermediaires a 5 apicales, 8 superieures (3 + 3+2) et 4 inferieures (3 + 1) ; 
tibias posterieurs a 13 epines superieures (4 + 4 + 5) et 7 inferieures (4 + 3). 
Tarses jaunes, assez longs, surtout les posterieurs ; griffes a grands arolia. 

Elytres allonges, jaunes avec le champ marginal et, a I'elytre droit, la 
partie recouverte presque transparents ; champ anterieur large, la veine 
humerale un peu sinuee, avec 12 branches legerement obliques, les 3 dernieres 
bifurquees ; veine ulnaire a 5 ou 6 rameaux un peu effaces ; champ anal allonge 
a nervures peu marquees. Ailes transparentes a veine ulnaire a 4 branches ; 
triangle apical tres petit. 

, . Long, totale 16 mm. ; long, du corps 13 mm. ; elytres 11 mm. 

Outre les types, cette espece est representee par les individus suivants : 

Upolu: Apia, 12.xi.l924, 1 $; 30.iv.l924, 1 ; Malololelei, 2 larves ; 
Aleipata, Lalomanu, xi.l924, 1 

Tutuila : Pago Pago, 2 larves. 

f : / 5. Mareta obtusata Br. (Figs. 8, 9 et 10). 

Phyllodromia obtusata Brunner, Proc. Zool. Soc. London, p. 892, 1895. 

; Upolu : Malololelei (2,000 ft.), xi.l925, 4 ^. 

Tutuila : Leone Eoad (Swezey et Wilder), 1 ; iv.l918 (Kellers), 

ic^, 1?. ^ 

Cette espece pourrait appartenir au genre Sufellina ; la seule femelle que 
j'aie vue est en assez mauvais etat et Textremite des ailes dechiree ne donne pas 
une idee exacte de leur longueur. 

Comme chez S. tmicolor, la femelle presente une plaque suranale (Figs. 8, 9) 
plus longue que celle du male ; la plaque sous-genitale de ce dernier est assez 
profondement echancree, formant deux lobes peu asymetriques portant deux 
styles assez courts, subegaux (Fig. 10). 



ORTHOPTERA. 



17 



6. Eoblatta notulata Stal. (Fig. 12). 

Blatta notulata Stal, Kongl. Svenska Freg. Eugenie's Resa, Ins., p. 308, 1860. 
Phyllodromia liieroqlyphica Brnnner, Nouv. Syst. Blait., p. 105, 1865 ; Holdhaus, loc. cit., p. 542, 
1908. 

Eoblatta notulata Hebard, Occ. Pap. Bernice Bishop Mus., vii, p. 329, 1922. 

Upolu : Apia, 22.i.l924, 1 ; ii.l924, 1 (J, 1 $ ; iii.1924, 1 $ ; x.1924 
1 ; 28.iv.1925, 1 ? avec son ootheque ; xii.1925, 1 J ; 14.X.1922 (Armstrong), 
1 cJ; Malololelei, 24.ii.1924, 1 ; Samatau, vi.l924, 1 Siumu (Armstrong), 
xi.l923, 2$; Vailima, x.1924, 1 
larve ; Aleipata, iv.l924, 1 larve. 

Tutuila : Amauli (Judd), 
3.ii.l926, 1 ; 9.vi.l923 (Swezey 
et Wilder), 1 (J; vi.l924, 1 
Pago Pago (Swezey et Wilder), 

Cette espece semble fort 
repandue en Oceanie ; elle a ete 
signalee de Tahiti, des Nouvelles- 
Hebrides, de Hawaii et jusqu'a 
Borneo. L'ootlieque est courte, 
cornee, brune, ressemblant plutot 
a celle d'un Ectobiine que d'un 
Pseudomopine * ; la partie 
siiperieure est en forme de crete 
basse, presentant une vingtaine 
de dents espacees. 

Les larves presentent les 
caracteres suivants : Tete mon- 
trant plus ou moins distincte- 
ment le dessin caracteristique des 
adultes, mais bien reconnaissable 

a la tache brune du 3'^ article antennaire et du 5' article du palpe maxillaire ; 
pronotum avec une grande tache brune sur le disque, occupant les deux tiers 
anterieurs, mais ne montrant pas trace des dessins de I'adulte ; mesouotum 

* Morgan Hebard a d'ailleurs recemment range le genre Eoblatta parmi les Ectobiinae 
(1922, p. 328). 




Fig. 12. — Eoblatta notulata Stal. 



18 



INSECTS OF SAMOA. 



brun sauf les gaines alaires et une grande tache a bord posterieur convexe, 
occupant toute la partie anterieure, jaune pale presque transparent ; metanotum 
et abdomen jaunes, tachetes de brun. 

Euryblattella, gen. n. 
Genre presentant la meme armature des femurs anterieurs que Mareta, 
mais en difJerant par la forme tres large ; elytres ne depassant pas I'apex de 
I'abdomen, cliez la femelle (male inconnu), a champ anterieur tres large ; ailes 
a champ anterieur egalement large, veine ulnaire rameuse, triangle intercale 
petit. 

7. Euryblattella lata, sp. n. (Figs. 11 et 13). 
Type : 1 Savaii : Safune, 5.viii.l924, rain forest (2,000-4,000 ft.) (Bryan). 

$ (Fig. 13). Assez grande espece, de forme 
tres large. Tete un peu degagee du pronotum ; 
front brun avec une faible bande jaunatre 
entre les yeux ; face testacee avec quelques 
taches brunes. Antennes et palpes roux ; 5* 
article des palpes maxillaires beaucoup phis 
court que le 4:^. 

Pronotum large a bord anterieur legere- 
ment tronque, bord posterieur droit, la forme 
generale presque demi-circulaire ; disque 
roussatre, les cotes largement translucides, 
jaunatres. Abdomen brun-roux, tache de 
jaune au milieu ; plaque suranale triangulaire, 
assez profondement echancree (Fig. 11) ; plaque 
sous-genitale large, un peu comprimee a I'apex. 
Cerques longs et assez greles. 

Pattes testace roux, assez longues. Femurs 
anterieurs plutot greles, a bord anterieur garni 
de tres petites soies, son apex presentant deux 
eperons apicaux rapproches, le superieur plus 
Fig. 13.— EuryblatteUa lata, sp. n. long que I'inferieur, et une epine tout a cote de 

I'eperon inferieur et moitie plus courte que lui ; 
bord posterieur arme, dans sa moitie apicale, de 4 epines assez fortes ; tibias 
a 4 epines apicales, 3 superieures, 2 inferieures ; tarses plutot courts, a metatarse 




ORTHOPTERA. 



19 



plus court que les autres articles reunis ; arolia entre les griffes grands. Femurs 
intermediaires et posterieurs a 5 ou 6 epines assez longues sur chaque bord ; tibias 
intermediaires a 8 epines superieures, 5 inferieures ; tibias posterieurs a 13 supe- 
rieures (5+4+4) et 7 inferieures ; les epines sont longues, assez fortes, jaunes a 
base noiratre ; tarses plus longs que les tarses anterieurs, mais encore relativement 
assez courts, le metatarse un peu plus long que les autres articles reunis ; I'apex 
du metatarse et les trois articles suivants munis en dessous d'un grand pul- 
villus ; arolia grands. 

Elytres larges, brunatres, a bord anterieur translucide, jaunatre ; champ 
anterieur tres large ; la veine humerale un peu sinuee, a 10 rameaux dont 
plusieurs bifurques ; veine ulnaire rameuse ; champ anal allonge. II n'existe 
presque pas de nervules transversales, mais surtout vers la base et dans le champ 
anterieur, des points enfonces entre les nervures. Ailes transparentes, a champ 
anterieur egalement tres large, la veine humerale a rameaux peu nombreux, 
un peu epaissis ; veine ulnaire trifurquee, ses branches superieure et inferieure 
bifurquees ; triangle apical petit. 

Long, totale 15-5 mm. ; long, du corps 13 mm. ; pronot. 3-7 mm. ; larg. 
pronot. 5-8 mm. ; elytres 11-5 mm. ; tib. post. 5-5 mm. ; tarse post. 4 mm. 

Blattinae. 

8. Cutilia sorer Br. 

Polyzosteria soror Brunner, Syst. Blatt., p. 219, n° 21, 1865. 
Platyzosteria soror Holdhaus, loc. cit., p. 543, 1908. 

Upolu : Apia, 25.iv.I924, 1 ^. 
Nui, Ellice Isl., ix.l924, 1 ^. 

Espece repandue dans la region malaisienne (Amboine, Ceram), en Nouvelle- 
Caledonie, en Oceanic, a Formose. 

9. Cutilia nitida Br. 

Platyzosteria nitida Brunner, Syst. Blatt., p. 214, n° 14, 1865. 
Polyzosteria {Melanozosteria) nitida Holdliaus, loc. cit., p. 543, 1908. 

Upolu : Apia, 1 cJ, 2 vi.l924 ; iii.1924, 2 1 $ avec son ootheque ; 

iv.l924, 2 c^, 4 Malololelei, iv.l924, 1 1 ? ; Apia, vii.1923 (Armstrong), 
1 S ; vii. 1925 (Wilder), 1 ^. 

Tutuila, 750 ft. (Kellers), 1 



20 



INSECTS OF SAMOA. 



■ Savaii : Safime, v.1924 (Bryan), 1 
Tonga : Nukualofa, ii.l925, 2 2 $. 
Nouvelles-Hebrides : Tanna, ix.l925, 1 (j^, 1 
. ■ Cette espece est, comme la precedente, tres repandue dans I'Archipel maiais, 
remontant au nord jusqu'a Formose. 

L'ootheque est noire, longue de 9 millimetres, a crete formee d'une douzaine 
de dents inclinees et presentant de chaque cote une carene longitudinale. 

10. Dorylaea flavicincta Haan. 

' :- Blaitaflavicincla Haan, Tenin. VcrJi., Orth., p. 50, 1842. 

) , ; ■ ' Methana flavicincta Holdhaus, loc. cit., p. 543, 1908. 

Upolu : Apia, ii.l924, 1 ^. 

Espece connue de Malaisie et de Madagascar. 

11. Penplaneta australasiae F. 

Blatta australasiae Fabricius, 8yst. Ent., p. 271, n° 5, 1775. 
Periplaneta australasiae Holdhaus, loc. cit., p. 544, 1908. 

- Upolu : Apia, x.1923 (Armstrong), 1 ^ ; Tutuila, xii.1917 (Kellers), 1 $. 
Espece cosmopolite. 

, 12. Periplaneta brunnea Burm. 

Periplaneia hrunnea Burmeister, Handh. Ent., ii, p. 502, 1838. 
Tonga : Nukualofa, iii.1925, 1 

Espece cosmopolite, comme la precedente, mais moins repandue et semblant 
moins susceptible de s'adapter aux climats temperes. 

' .- 'y\\ Panchlorinae. 

13. Pycnoscelus surmamensis L. 

" ■; . . Blatta surinamensis Linne, Syst. Nat., I, p. 424, n° 3, 1758. 

Leucofhaea surinamensis Holdhaus, loc. cit., p. 544, 1908. 

Upolu : Apia, ii.l925, 1 ? ; xii.1923 (Swezey et Wilder), 1 $ ; iii.1924, 3 2 ; 
ii.l924, 2 $ ; iv.l924, 1 ? ; xii.1924, 1 $. 

Upolu : Mulifanua, i.l923 (Armstrong), 1 4 larves. 
Tutuila : Pago Pago (Swezey et Wilder), 2 



ORTHOPTERA. 



21 



Tonga : Nukualofa, ii.l924, 2 $ dont une avec ootlieque ; ii.l925, 2 $ et 
plusieurs larves. 

Cette espece, fort repandue dans les pays tropicaux, est vivipare et parthe- 
nogenetique ; les males sont beaucoup plus rares que les femelles. Dans ses 
observations sur les moeurs de P. suritiamensis, N. A. Caudell {Proc. Ent. Soc. 
Washington, xxvii, p. 156, 1925) estime que le transport de I'ootlieque engagee 
dans I'extremite abdominale, comme chez les especes non vivipares, demande 
verification. Cette verification est fournie par un des individus signales ci- 
dessus, dont I'ootlieque fait saillie de 4 millimetres au-dela de la plaque sous- 
genitale. Cette ootheque est membraneuse, moUe, un peu incurvee ; elle est 
engagee couchee horizontalement entre les derniers urites abdominaux. 

CORYDIINAE. 

14. Holocompsa capsoides Shelf. 

Holocompsa capsoides Shelford, Ann. Mag. Nat. Hist., 8, viii, p. 8, 1911. 
Upolu : Apia, 8.V.1925, 1 

Quelque extraordinaire que soit la presence aux Samoa d'un insecte conmi 
seulement du bassin de I'Ogooue (Gabon), il ne pent j avoir aucun doute sur 
ridentite de Tindividu ci-dessus, que j'ai pu comparer au tyj)e de I'espece au 
Museum de Paris. Sans doute s'agit-il d'une espece a large distribution geogTa- 
phique, dans la zone tropicale, dans le genie d' Eufhyrrha'pha 'pacifica Coq., mais 
qui a passe inaper9ue a cause de sa petite taille. 

OXYHALOINAE. 

15. Diploptera dytiscoides Serv. (Fig. 14). 

Blatta dytiscoides Serville, Ins. Orth., p. 102, 1839. 
Diploptera dytiscoides Holdhaus, he. cit., p. 544, 1908. 

Upolu: Apia, v.1924, 1 ? ; vi.l924, 1 x.1924, 1 $ ; iv.l925, 1 
ii.l923 (Armstrong), 1 2; Siumu, 24.xi.1923 (Armstrong), 1 

Savaii : Safune, ii.l924, rain forest, 2,000-4,000 ft. (Bryan), 1 
Manua : Tau, ii.l926 (Judd.), 1 
Tonga : Nukualofa, iii.1925, 1 

Espece tres repandue dans la region indo-australienne. 



22 



INSECTS OF SAMOA. 



Panesthiinae. 
16. Panesthia serratissima Br. 

Panestliia serratissima Brunner, Byst. Blatt., p. 394, 1865 ; Holdhaus, loc. cit., p. 544, 1908 ; 
Cliopard, Nova Caledonia, iii, 2, p. 336, fig. 73, 1924. 

Upolu : Malololelei, 24.ii.1924 ; une tres jeune larve reconnaissable a sa 




; ' ■; Fig. 14. — Diploptcra dytiscoides Serv. 

j)laque suranale dentee et a son 9^ tergite abdominal a angles prolonges en 
forme de dent. 

Espece assez repandue dans la region oceanienne, signalee a Ternate, aux 
Nouvelles-Hebrides, aux iles Key. 



ORTHOPTERA. 



23 



PHASGONURIDAE. 
Phaneropterinae, 
17. Furnia insularis Stal (Fig. 15). 
Furnia insularis Stal, Bih. SvensJca Vet. Akad. Handl., iv (5), p. 57, 1876. 

Anaulacomera insularis Brunner, Mon. Phaneropt., p. 286, n° 11, 1878 ; Holdhaus, loc. cit., p. 547, 
1908. 

Upolu: Apia, 15.X.1924, 1 ^ ; iii.1925, 1 ^ ; viii.1925, 1 ; Malololelei, 
vi.l924, 2,000 ft., 2 ; vii.1924, 1 ? ; xi.l924, 1 
Tutuila : Pago Pago, ix.l923 (Steffany), 2 

Cette espece semble localisee aux iles Samoa. Les formes du genre Furnia 
habitent la region indo-australienne, alors que les Anaulacomera, auxquels 
Brunner les avait reunis sont americains. D'apres Morgan Hebard {Proc. Acad. 
Nat. Sc. Philadel'pliia, Ixxiv, p. 146, 1922), les Furnia seraient voisins des 
Elbenia appartenant au groupe des Psyrae, plutot que des Anaulacomera. 

Le dixieme tergite abdominal du male de F. insularis est grand, un peu 
ecbancre a I'apex, la plaque sous-genitale prolongee, a echancrure apicale sinuee, 
les cerques assez longs, cylindriques, droits (Fig. 15). 

COPIPHORINAE. 

18. Euconocephalus roberti Le Guillou (Fig. 16). 
Conocej)halus roberti Le Guillou, Rev. Mag. Zool., p. 294, n° 18, 1841. 

Conocephalus australis BoL, Viaje al Pacifico, Ins., p. 90 (note), 1884 ; Holdhaus, loc. cit., p. 547, 
1908. 

Upolu: Apia, iii.1924, 1 ; vi.l924, 1 $ ; ix.l924, 1 ; xii.1924, 1 $; 
ix.l924 (Swezey et Wilder), 1 $ ; xii.1923, 1 ? ; ii.l923 (Armstrong), 1 ; 
iii.1924, 1 ? ; vii.1924, 1 $ ; viii.1924, 1 $ ; v.1924 (Bryan), 1 ^ ; iv.l924, 1 $; 
Malololelei, 2,000 ft., iv.l924, 1 jeune ?; Aleipata, v.1924, 1 ^. 

Tutuila : Vaitogi, iv.l923 (Swezey et Wilder), 1 $. Pago Pago, iv.l923 
(Swezey et Wilder), 1 $ ; xii.1924 (Bryan), 1 $ ; ii.l924 (Steffany), 1 ^. 

Cette espece semble localisee aux Samoa. Le clixieme tergite du male est 
echancre au bord apical, formant deux petits lobes etroits, diriges en dehors ; 
cerques epais, a deux epines apicales dirigees en dedans (Fig. 16). 



24v. , ■ ■ • INSECTS, OF SAMOA. 

' . V ' ^ \ CONOCEPHALINAE. 

: 19. Conocephalus (Xiphidion) modestus Redt. (Fig. 17). 

Xiphidium modestum Redtenbaclier, Verh. z.-b. Ges., Wien, xli, p. 510, fig. 86, 1891 ; Holdhaus, 

loc. cit., p. 547, 1908. 
Xifhidion modestum upoluense Karny, Verh. z.-b. Ges. Wien, iv, (3), p. 95, 1907. 

Upolu : Apia, iii.1924, 1 ? ; iv.l924, 1 J ; vi.l924, 1 $ ; vi.l925, 1 <^ ; 
iv.l924 (Armstrong), 1 c^; Lalomanu, xi.l924, 1 Malololelei, 2,000 ft., 
iv.l924, 1 S ; vi.l924, 1 $ ; vii.1924, 1 ^. 




Fig. 15. — Furnia insularis Stal, extremite abdominale du male. Fig. 16. — Euconocephalus 
roberti Le Guill., id. Fig. 17. — Conocephalus modestus Redt., id. Fig. 18. — Conocephalus 
affinis Redt., id. Fig. 19. — Phisis pectinata Guer., id. Figs. 20, 21. — Phisis pallidaWalk., 
id. Fig. 22. — Id., extremite abdominale, vue lateralement. 



Karny (loc. cit.) considere les exemplaires des Samoa comme devant appar- 
tenir a une race speciale ; mais les caracteres qu'il donne comme distinctifs de 
cette race paraissent bien pen importants et difficiles a apprecier. 



ORTHOPTERA. 



25 



Les cerques du male presentent une grande dent un peu avant le milieu 
(Fig. 17). 

L'espece habite I'Australie, la Nouvelle-Guinee, la Nouvelle-Caledonie et 
probablement la plupart des iles de I'Oceanie. 

20. Conocephalus (Xiphidion) affinis Redt. (Fig. 18). 
Xiphidium affine Redtenbacher, loc. cit., p. 513, 1891 ; Holdhaus, he. cit., p. 547, 1908. 

Upolu : Apia, iv.l922 (Armstrong), 1 $ ; ii.l924, 1 $ ; iv.l924, 1 $ ; v.1924, 
1 ? ; vi.l924, 1 $ ; xi.l924, 1 $ ; Malololelei, 2,000 ft., ii.l924, 1 ^ ; iv.l924, 2 
Tutuila : Pago Pago, ix.l923 (Swezey et Wilder), 3 

Savaii : Fagamalo, xi.l925, 1 $ ; Salailua, v.1924 (Bryan), 2 $, 1 ; Safune, 
lower forest, 1,000-2,000 ft (Bryan), v.1924, 2 3 ? ; xi.l925, 1 
Manua : Tau, xi.l923 (Swezey et Wilder), 1 

Outre la forme des lobes lateraux du pronotum, cette espece difiere de la 
precedente par la forme des cerques qui portent une dent plus epaisse au milieu, 
et une petite denticulation a la base de cette dent (Fig. 18). 

LlTROSCELINAE. 

21. Phisis pallida Walk. (Figs. 20, 21, 22 et 23). 

Nocera pallida Walker, Cat. Derm. Salt., i, p. 101, n° 1, 1869. 

Teuthras pectinata Redtenbacher, Verh. z.-h. Ges. Wien, p. 542, 1891 (part). 

Teuthras pallidus Holdhaus, loc. cit., p. 548 et 558, 1908. 

Upolu : Apia, ii.l924, 1 c^, 1 $ ; iii.1924, 2 ^ ; iv.l924, 2 ^ ; iv.l924 (Arm- 
strong), 3 $; v.1924 (Bryan), 1 vi.l924, 1 ^ ; vii.1924, 1 2; xii.1922 
(Armstrong), 1 $; Malololelei, 2,000 ft., iv.l925, 2 ^ ; xii.1925, 1 ; xi.l924, 
' 1 2 ? ; vi.l924 (Armstrong), 1 ? ; Tuaefu, ix.l923 (Swezey et Wilder), 1 

Tutuila : Pago Pago, ix.l923 (Stefiany), 2 $ ; xii.1925, 1 $ ; Vaitogi, ix.l923 
(Swezey et Wilder), 1 

Savaii : Fagamalo, xi.l925, 1 

Manua : Tau, ix.l923 (Swezey et Wilder), 1 $. 

Tonga : Vavau, vii.1925, 1 

L'indication de Holdhaus {loc. cit., p. 548, note) concernant P. ^pectinata est 
tout a fait exacte. J'ai pu examiner le type de Guerin-Meneville, au Museum 
de Paris, et j'ai constate que les individus des Samoa en difJerent tres nettement 
I. 2 2 



26 ' ■ INSECTS t)F SAMOA. 

par la forme des pieces anales ; chez pectinata, la valve anale superieure presente 
un epaississement lateral a la base et est divisee en deux lobes etroits, divergents 
a I'apex, les cerques sont cylindriques, lisses (Fig. 19) ; chez pallida, la valve 
anale superieure est prolongee en une lame de forme un peu variable, soit legere- 
ment arrondie a I'extremite, soit tronquee (Figs. 20, 21) ; les cerques sont 
legerement dentes a la base de la face interne ; en outre, les valves anales 




Fig. 23.~Phisis jmllida Walk. 

inferieures sont prolongees en une pointe subaigue vers le bas (Fig. 22). 
L'armure des pattes est a peu pres la meme dans les deux especes et difEere de 
Fespece decrite par Redtenbacher sous le nom de pectinatus en ce que les femurs 
intermediaires ne presentent qu'une seule epine a la base de la face interne, le 
reste du bord interne etant occupe par une rangee de tres petits denticules. 
Par contre, la figure 96 b et la description des pieces anales semblent bien se 
rapporter a I'espece de Samoa. Chez la femelle, la plaque sous-genitale est 
triangulaire, etroite et tres allongee, subaigue a I'apex.* 



* The anterior leg of this insect is remarkably like that of a Mantid, and I presume that it is 
used in the same way, for seizing and retaining live prey, but I was never able to observe the 
feeding habits of PJiisis. — -P. A. Buxton. 



ORTHOPTERA 



27 



Ehaphidophoeinae. 

22. Rhaphidophora rechingeri Holdh. (Figs. 24, 25 et 26). 

RhaphidopJiora rechingeri Holdhaus, loc. cit., p. 548 et 561, 1908. 

Upolu : Malololelei, 2,000 ft., 4.V.1924, 3 c?, 3 1 jeune ^, 
Dans le tableau du genre BhapJiidophora public par Karny (Treubia, v, p. 35, 
1924), cette espece vient pres des deux especes indeterminees de Griffini. La 




Fig. 24. — Rhaphidophora rechingeri Holdh. 



femelle, decrite par Holdhaus, est immature ; adulte elle atteint une longueur 
de 24 millimetres et I'oviscapte en mesure 12 ; celui-ci est plutot court et epais, 
tres pen arque, a extremite presque lisse, les valves inferieures presentant seule- 
ment des traces de quelques larges dents ; la plaque sous-genitale est triangulaire, 
terminee en une pointe assez aigue (Fig. 25). Chez le male, la valve anale 
superieure est grande, rabattue a angle droit sous le dixieme tergite, la plaque 



INSECTS OF SAMOA. 



sous-genitale, grande, porte une touffe de poils jaunes vers le bord posterieur ; 
styles longs, assez gros, cylindriques, arrondis au bout (Fig. 26). Pattes assez 

25 26 




Fig. 25. — Rhaphidophora recJiingeri Holdh., plaque sous-genitale de la femelle. Fig. 26. — Id., 
extremite abdominale du male, vue lateralement. Fig. 27. — Afteronemohius longipes, sp. n., 
extremite de I'oviscapte. Fig. 28. — Id., extremite du tibia et tarse posterieur, face interne. 
Fig. 29. — Pteronemobius annulicornis, sp. n., extremite de I'oviscapte. 



courtes (fern. post. 18-5 mm. ; tibias post. 18 mm.) ; grand eperon interne aussi 
long que le meta tarse.* 



* These insects were common in the cave at Malololelei, and a number of specimens were 
obtained besides those submitted to Dr. Chopard ; they lived in complete darkness, and were 
generally found on heaps of the dung of the bat Emhallonura semicaudata ; they were very active 
and diflficult to catch, and when pursued frequently jumped and alighted on the surface of the 
water in the cave. It is probable that they occur in other caves, but they were never found in 
the forest, in spite of the amount of general collecting which was done in the vicinity of Malololelei. 
— P. A. Buxton. 



ORTHOPTERA. 



29 



GEYLLIDAE. 
Nemobiinae. 
Apteronemobius, gen. n. 
Par son facies et ses pattes allongees, rappelle Pseudonemobius Sauss. ; 
en differe par le corps completement aptere, les tibias anterieurs non perfores, 
les tibias posterieurs armes, sur chaque bord, de deux epines seulement, et 
presentant a I'apex, comme Pseudonemobius, 3 eperons externes, 2 internes ; 
tete a rostre plus large. 

23. Apteronemobius longipes, sp. n. (Figs. 27, 28 et 30). 

Types : Upolu, Apia, 24.V.1924, 1 1 $ ; on trunks of mangrove. 

Paratopes : meme localite, ii.l924, 2 3*, 6 $ ; 
V.1924, 2 4 

Aptere, marbre de brun, aspect d'un petit 
Phalangopsine. Tete de la largeur du pronotum ; 
occiput faiblement convexe, brun testace, uni- 
colore ; rostre frontal un peu moins large que le 
premier article antennaire, convexe, legerement 
arrondi a I'apex, muni de longues soies ; face 
triangulaire, glabre, luisante ; jaune avec une 
bande brune mediane et une autre sous chaque 
ceil. Palpes testaces, assez longs ; le 4® article 
des palpes maxillaires beaucoup plus court que 
le 3®, 5® tres long, faiblement elargi a I'apex. 
Antennes brun roux, a article tres grand. 
Yeux arrondis, peu saillants ; ocelles tres petits, 
disposes en triangle. 

Pronotum a bords anterieur et posterieur 
droits, f ranges de longues soies ; disque convexe, 
marbre de brun ; lobes lateraux bruns a bord in- 
ferieur remontant assez fortement en arriere. 
Mesonotum presque entierement cache. Meta- 
notum et tergites abdominaux bruns a la base, „ ^ 

jaune roussatre a I'apex, avec une rangee d une longipes, sp. n. 

dizaine de taches rondes, brunes ; valve anale 

superieure triangulaire. Cerques bruns, mediocres. Plaque sous-genitale du 




30 : ■ INSECTS OF SAMOA. 

male assez grande, brune, un peu comprimee ; celle de la femelle petite, 
anguleusement echancree a Fapex. Oviscapte long, assez grele, seulement 
legerement courbe vers I'apex ; valves apicales petites, aigues, a peine plus 
larges que la tige, a bords tres finement creneles (Fig. 27). 

Pattes longues, assez greles. Femurs anterieurs et intermediaires avec 
des taches claires et des soies noires espacees ; tibias bruns, armes de 2 eperons 
inferieurs assez longs, jaunes ; tarse egalant presque le tibia, le 3'' article presque 
aussi long que le metatarse. Femurs posterieurs longs mais assez forts, ornes 
de trois bandes brunes obliques a la face externe ; tibias brunatres, armes de 
2 epines de chaque cote, les externes assez courtes, subegales, la interne courte, 
la 2® tres longue (Fig. 28) egalant presque le grand eperon ; 3 eperons externes 
dont le median beaucoup plus long que les deux autres, 2 eperons internes longs, 
surtout le superieur qui depasse un peu le metatarse ; celui-ci est cylindrique, 
tres long, arme de 2 eperons assez longs ; 3" article long et grele. 

Long, du corps 6 mm. ; fern. post. 4-5 mm. ; oviscapte 4'5 mm. 

Cette espece est remarquable par I'armure des tibias posterieurs ; comme 
je I'ai indique dans la diagnose du genre, elle se rapproche comme facies de 
Pseudonemobius, mais est completement aptere et montre aussi certains 
caracteres des Scottia. Sa coloration est un peu variable, les tergites abdominaux 
etant plus ou moins rembrunis, de sorte que les taches brunes se montrent au 
milieu d'un cercle jaunatre ou disparaissent completement par envaliissement de 
la couleur brune, surtout vers le milieu de I'abdomen.* 

24. Scottia variegata, sp. n. 

Type : Upolu, Vailutai, 9.vi.l924, 1 $. 

Taille mediocre, varie de jaunatre et de brun comme un Gryllomorplie. 
Tete un peu plus large que le pronotum, brunatre ; rostre frontal un peu plus 
etroit que le premier article antennaire, un peu convexe dessus, arrondi a I'apex, 
garni de deux rangees de soies ; face courte, triangulaire, jaunatre avec une 

* This little cricket is common on bhe mangroves ; when the tide is out the insects descend 
and move about on the mud, climbing the trunks of the mangrove trees again when the tide begins 
to flow. Among the mangrove trees one finds coconuts which have rotted till one of the " eyes " 
is open ; the crickets hide in these in numbers, but are met with only among the mangroves. 
Although they do not readily take to the water, when they do so they swim well ; it was observed 
that even in alcohol their covering of hairs prevents them from easily becoming wet. Owing to 
their dark colour they are most difficult to detect on the mangrove stumps. — P. A. Buxton. 



OKTHOPTERA. 



31 



ligne brune, oblique, sous chaque ceil. Palpes jaunatres, le 4"^ article des palpes 
maxillaires plus court que le 3*^, S*' grand, triangulaire. Antennes brunes, le 
premier article grand, jaune. Yeux un peu saillants, arrondis ; ocelles tres 
petits, disposes en triangle. 

Pronotum tres legerement retreci en avant, a bords anterieur et posterieur 
droits, garnis de longues soies ; disque convexe, brun, un peu jaunatre au milieu 
et vers le bord posterieur ; lobes lateraux remontant tres legerement en arriere, 
a angle anterieur droit, bruns avec le bord inferieur jaune ; mesonotum cache 
sous le pronotum. Metanotum et tergites abdominaux varies de jaunatre et 
de brun, I'extremite abdominale brune ; plaque sous-genitale assez grande, 
arrondie a I'apex. Oviscapte droit, assez long et assez fort, a valves apicales 
lanceolees, lisses. 

Pattes assez longues, jaunatres avec quelques taches brunes et des soies 
brunes espacees. Tibias anterieurs perces d'un tympan ovale a la face externe. 
Femurs posterieurs allonges, assez etroits, ornes de trois bandes transversales 
brunes a la face superieure, les deux dernieres traversant la face externe, la 
premiere s'etendant seulement jusqu'au milieu. Tibias armes, de chaque cote, 
de 3 epines jaunatres, assez courtes, dont la l'*^ interne tres petite ; 2 eperons 
internes seulement, longs, le superieur depassant peu Tinferieur ; eperon externe 
inferieur plus court que le superieur, median le plus long. 

Long, du corps 5-5 mm. ; fem. post. 5 mm. ; oviscapte 4 mm. 

Espece voisine de S. chagosensis Bob, des iles Salomon, mais a pattes plus 
longues, surtout les femurs posterieurs, et ceux-ci fascies de brun. 

Cophonemobius, gen. n. 

Genre voisin de Nemobius ; tibias anterieurs non perfores ; tibias posterieurs 
armes de 3 epines sur chaque bord et de 6 eperons apicaux ; elytres du male 
tres courts, a bord posterieur tronque, nervures saillantes, paralleles, sans trace 
de miroir. Femelle inconnue. 

25. Cophonemobius buxtoni, sp, n. (Fig. 31). 
Type : Upolu, Malololelei, 2,000 ft., 25.iv.1924, 1 ^. 

Taille d'un Nemobius moyen, brun, pubescent. Tete brun roussatre avec 
des lignes brunes tres vagues sur le front ; rostre frontal assez large, arrondi, 
garni de longues soies inserees dans des points enfonces ; face courte, rousse. 



32 



INSECTS PF SAMOA. 



Palpes brans, le 4" article des palpes maxillaires plus court que le S'^, 5*^ grand, 
triangulaire. Antennes brunes. Ocelles tres petits, 

Pronotum tres legerement retreci en avant et en arriere, a bords anterieur 
et posterieur droits ; disque brun, convexe, avec une ligne mediane enfoncee, 
portant de longues soies espacees ; lobes lateraux carres, a bord inferieur assez 

fortement concave. Abdomen brun, a pubescence 
soyeuse, doree ; plaque sous-genitale petite, un peu 
comprimee. 

Pattes mediocres, brun roussatre, un peu 
tachees de brun plus fonce avec des soies brunes ; 
tibias anterieurs et intermediaires greles, les ante- 
rieurs non perfores ; tarses de la longeur des ti- 
bias, le metatarse egalant les autres articles reunis. 
Femurs posterieurs assez epais, un peu stries de 
brun exterieurement. Tibias armes, de chaque 
cote, de 3 epines assez longues ; eperons internes 
median et superieur longs, surtout le superieur ; 
eperon externe median beaucoup plus long que 
les deux autres ; les deux eperons inferieurs inegaux. 

Elytres n'atteignant pas Textremite du premier 
tergite abdominal, brun fonce, luisants, avec une 
bande humerale plus claire ; apex tronque un peu 
obliquement ; champ dorsal presentant 6 nervures 
paralleles, saillantes, regulieres, reunies seulement 

par quelques rares nervules ; cbamp. lateral tres 

Fig. 31. — Cophonemobius i- i/ -\ j_ ^ > ■ 

7 , . eleve, a 5 nervures bien courbees, dont 2 reunies 

buxtoni, sp. n. ' 

avant I'apex. 

Long, du corps 6 mm. ; pronot. 1-8 mm. ; fem. post. 4-5 mm. ; elytres 
1"5 mm. 

Cette espece, tres remarquable, semble rappeler assez le Nemobius mono- 
morphus BoL, de I'lnde meridionale, mais ce dernier presente 4 epines aux tibias 
posterieurs, et Bolivar ne parle pas des tympans imperfores. On pourrait 
rapporter au genre Coflionemohius le Pronemobius (Nemobius) afterus Chop., 
de Nouvelle-Caledonie, dont les elytres sont tout a fait squamiformes et les 
tympans egalement imperfores. 




ORTHOPTEKA. 



33 



26. Pteronemobius dentatus Sauss. 

Nemohms dentatus Saussure, 3Iem. Soc. Geneve, xxv, p. 91, 1877 ; Holdhaus, loc. cit., p. 549, 1908. 

Upolu : Malololelei, 2,000 ft., iv.l925, 2 ?. 
Tutuila : Pago Pago, iv.l924 (Bryan), 1 c^. 

Ces individus, quoique immatures, sont parfaitement reconnaissables aux 
femurs posterieurs ornes de deux bandes brunes obliques. L'espece semble 
localisee aux iles Samoa. 

27. Pteronemobius annulicornis, sp. n. (Fig. 29). 

Type : Upolu, Malololelei, 2,000 ft., 25.iv.1924, 1 
Para type : meme localite, 28.vi.1924, 1 

Assez petit, brun roussatre varie de taches brunes. Tete grosse, arrondie, 
le front un peu tombant avec 4 bandes brunes peu marquees ; face roussatre. 
Antennes annelees de brun et de jaune. Palpes maxillaires a 4® article plus 
court que le 3", 5® en triangle tres allonge, les deux premiers articles et la moitie 
du 3® bruns, la moitie apicale du 3*^ et le 4^ jaunes, le 5'^ presque noir ; palpes 
labiaux brun fonce, sauf la base du 3® article qui est jaune. 

Pronotum a bords anterieur et posterieur droits, tons deux rebordes ; cotes 
un peu convexes ; disque tres arrondi, a ligne mediane enfoncee, brun ; lobes 
lateraux un peu plus fonces que le disque ; nombreuses soies noires dressees 
eparses sur tout le pronotum. Abdomen brun, a pubescence soyeuse. Oviscapte 
plutot court, assez grele, a valves apicales longues, etroites, tres aigues, tres 
finement dentelees au bord superieur (Fig. 29). 

Pattes CQurtes, variees de brun noiratre et de jaunatre. Femurs anterieurs 
et intermediaires presque entierement noiratres avec I'apex clair ; tibias rous- 
satres avec trois taches noiratres dessus ; tibias anterieurs non perfores ; tarses 
assez longs, le metatarse plus long que les autres articles reunis, brun a I'apex. 
Femurs posterieurs epais, presentant vers le milieu de la face externe une grande 
tache noire irreguliere ; face interne egalement tachee de noir vers le milieu et 
a I'apex. Tibias jaune roussatre, marques de taches noiratres sur le dessus a 
la base des epines, et presentant un anneau brun pres de I'apex ; 4 epines sur 
chaque bord, brunes au milieu avec leurs deux extremites claires ; 6 eperons 
apicaux, les inferieurs inegaux, le moyen externe plus long que le superieur, le 
supero-interne le plus long ; metatarses longs, bruns a la base et a I'apex, 
armes de soies spinuliformes dessus. 



34 



INSECTS, OF SAMOA. 



Elytres courts mais a bord apical presque droit et croisant bien sur la ligne 
mediane ; cliamp dorsal roussatre, presque transparent, avec la ligne humerale 
jaune et une tache brun noiratre vers I'apex ; 4 nervures saillantes et quelques 
nervules transverses ; champ lateral noir, a 5 nervures. 

Long, du corps 5-5 mm. ; pronot. 2 mm. ; fem. post. 4 mm. ; elytres 
1-5 mm. ; oviscapte 3 mm. 

Cette espece ressemble beaucoup a Nemobius fetnoralis Sauss., mais elle est 
tres remarquable par ses tibias anterieurs non perfores ; ce caractere la rapproche 
des Scottia, dont elle dilJere par la presence de 6 eperons aux tibias posterieurs. 

28. Pteronemobius parallelus Chop. 

Pteronemobiv.s parallelus Cliopard, Arlc. f. Zool., xviii, A, p. 6, 1925. 

Upolu : Apia, ii.l924, 1 (5^, 4 $ ; iv.l924, 1 macroptere. 

Cette espece n'etait connue que d'Australie. Les individus des Samoa 
montrent quelques differences avec les types, surtout dans la nervation de I'elytre 
du male, dont la diagonale est moins rapprochee des cordes et le miroir un peu 
plus net, subtriangulaire. Chez la femelle, la premiere epine interne des tibias 
posterieurs est parfois tres petite et peut meme n'exister que sur un seul tibia ; 
les eperons inferieurs sont nettement inegaux et non subegaux comme il avait 
ete indique dans la description. Chez le male macroptere, le pronotum est un 
peu retreci en avant et le champ apical des elytres est un peu plus grand. 

' 29. Nemobius (?) grandis Holdh. 

Nemobius grandis Holdhans, loc. cit., -p. 559, 1908. 

Upolu : Malololelei, 13.ii.l924, 1 jeune ; 25.ii.1924, 1 jeune 
Cette espece me parait tout a fait remarquable, et elle devra tres pro- 
bablement former le type d'un nouveau genre. Malheureusement, les deux 
individus recueillis sont immatures, ce qui ne permet pas d'en preciser les 
caracteres, surtout ceux du male qui seraient indispensables pour la diagnose 
d'un genre nouveau. II y a lieu toutefois de signaler dans I'armature des tibias 
posterieurs un caractere qui semble avoir echappe a Holdhaus ; ces tibias portent 
a I'apex une petite epine rejetee sur le dessus, au milieu de la face superieure, de 
sorte qu'il est difficile de dire si elle appartient a la serie interne ou a I'externe ; 
les eperons sont au nombre de 3 de chaque cote, les inferieurs un peu inegaux, le 



ORTHOPTERA. 



35 



median externe long, les deux grands internes longs egalement, surtout le supe- 
rieur. Cette espece doit bien etre un Nemobiide, mais, par certains caracteres, 
elle rappelle beaucoup les Phalangopsines. 



Geyllinae. 

30. Gryllus oceanicus Le GuilL 

Gryllus oceanicus Le Guillou, Revue Zoologique, Annee, 1841, p. 293, 1841. 

Gnjllus innotahilis Walker, Cat. Derm. Salt., p. 47, n° 92, 1869 ; Holdhaus, loc. cit., p. 549, 1908. 

Upolu : Apia, iii.1924, 1 $ ; iv.l924, 3 ? ; v.1924, 2 ? ; iii.1924 (Armstrong), 
1?. 

Tutuila : Pago Pago, vi.l918, 1 c?, 1 ? ; xii.1927 (Kellers), 2 
Tonga : Nukualofa, ii.l925, 1 ^. 

Espece extremement repandue dans toute I'Oceanie, une partie de la 
Malaisie, et remontant jusqu'au Japon. Le Gryllus commodus Walk., d'Australie, 
en est tres voisin et peut-etre simplement une grande variete, a tete moins ornee. 



Myrmecophilinae. 
3L Myrmecophila quadrispina Perk. 
Tutuila : Fagasa, ix.l923 (Swezey et Wilder), 2 $, 

Ces deux individus sont en mauvais etat de conservation, mais ils semblent 
bien appartenir a Tespece de Perkins, decrite de Honolulu. Cette espece est 
voisine de M. duhia Sauss. par la forme de Foviscapte, mais la 3® epine interne 
des tibias posterieurs est beaucoup plus courte que la premiere. 



MOGOPLISTINAE. 

Liphoplus Sauss. 

Ce genre est tres voisin de Cycloptilum Scudd., dont il ne differe que par la 
forme du pronotum des males, qui est moins arrondi en arriere ; il est inter- 
mediaire entre Cycloftilum et Ornebius. 



36 ■ ,, ■ INSECTS .OF SAMOA. 

32. Liphoplus novarae Sauss. (Fig. 32). 

Liphoplus novarae Saussure, Mem. Soc. Geneve, xxv, p. 315, 1877 ; Holdhaus, he. cit., p. 549, 1908. 

Upolu : Apia, iii.1924, 1 c^, 1 $ ; iv.l924, 1 1 ? ; v.1924, 1 ? ; ix.l923 
(Swezey et Wilder), 1 $; Vailima, x.1924, 1 ; Vaea, 1,000 ft., xii.1924, 1 ; 
Aleipata, iv.l924, 2 $ ; xi.l924, 2 ^ ; Malololelei, ii.l924, 1 $ 

Tutuila : Pago Pago, xii.1924, 1 $ ; vi.l918 (Kellers), 1 $ ; ix.l923, 1 ^, 
1 Leone Eoad, ix.l923 (Swezey et Wilder), 1 ^ ; iv.l924 (Kellers), 2 ^, 
1 ? ; Afono trail, ix.l923 (Swezey et Wilder), 1 

Savaii : Fagamalo, xi.l925, 1 

Manua : Tau, ix.l923 (Swezey et Wilder), 1 

Tonga : Neiafu, iii.1925, 1 

Cette espece doit etre repandue dans la plupart des iles oceaniennes ; chez 
le male, le pronotum est court, tres pen retreci en avant, le miroir large, entiere- 
ment degage, la diagonale meme visible snr une petite longueur ; la plaque 
sous-genitale est petite, brun noiratre, luisante, les valves anales ont leur angle 
superieur saillant, le processus long, droit, dresse, termine en une tete arrondie, 
un peu ecartee en dehors (Fig. 32) ; cette forme du processus n'est bien marquee 
que cliez les adultes. Chez la femelle, I'oviscapte est assez long et un peu epais 
a valves apicales aigues, lisses, un peu renflees a la base (long, du corps 7-5 mm. ; 
oviscapte 4-5 mm.). 

^ ..:.'-'"'/'-[' \ - 33. Liphoplus nigripennis, sp. n. 

Type : Tutuila, 900-1,200 ft., iv.l918 (Kellers), 1 
Paratypes : 2 ^, meme localite. 

Tres petit, brun fonce, convert d'ecailles grises et blanchatres. Tete a 
rostre frontal plus large que le premier article antennaire, arrondi. Palpes 
brun jaunatre, les 3*^ et 4° articles des palpes maxillaires courts, egaux, le 5* 
court et large, triangulaire. Antennes jaunatres avec quelques petits anneaux 
bruns. 

Pronotum a peine retreci en avant, a bord posterieur assez largement 
arrondi, borde d'ecailles blanchatres. Abdomen presentant sur chaque tergite 
4 ou 5 grandes taches d'ecailles claires sur fond brun ; processus des valves 
anales formant deux petites lames dirigees en arriere, subaigues a Tapex. 

Pattes courtes, varices de blanchatre et de brun noiratre. Femurs ante- 
rieurs et intermediaires presentant un large anneau d'ecailles noiratres avant 



ORTHOPTERA. 37 




Fig. 32. — Liplioplus novarae Sauss., extremite abdominale du male, vue de face. Fig. 33. — Arach- 
Twcephalus maritimus Sauss., id. Fig. 34. — -Anaxipha buxtoni, sp. n., oviscapte. 
Fig. 35. — Anaxipha curtipennis, sp. n., male. Fig. 36. — Anaxipha brevipes, sp. n., oviscapte. 
Fig. 37. — Anaxipha bryani, sp. n., oviscapte. Fig. 38. — Anaxipha armstrongi, sp. n., ovi- 
scapte. Fig. 39. — Anaxipha hopkinsi, sp. n., extremite du tibia et tarse posterieur, face 
interne. Fig. 40. — Id., extremite de 1' oviscapte. 



38 



INSECTS OF SAMOA. 



I'apex ; tibias anterieurs perfores d'un tympan rond ; metatarse relativement 
assez long, 3" article tres petit. Femurs posterieurs epais, bruns varies de 
blanchatre ; tibias courts, quadrangulaires, presentant un anneau blancbatre 
vers le milieu ; eperons courts, surtout les externes, de cliaque cote le median 
le plus long ; metatarse epais, denticule. 

Elytres un peu epais, entierement noiratres, a nervures assez peu distinctes ; 
miroir grand, presque aussi long que large, un peu engage sous le pronotum a 
la base. 

Long, du corps 6 mm. ; pronot. 2-5 nnn. ; fern. post. 3-8 mm. ; elytres 
1-3 mm. ■ ■ 

Extremement voisin de L. obscuri'pennis Chop., de Sarawak, et de L. minu- 
tissimus Chop., de Mentawei ; differe des deux par sa protuberance faciale tres 
large et par le pronotum moins retreci en avant. 

34. Arachnocephalus maritimus Sauss. (Fig. 33). 

Amchnocephalus maritimus Saussure, Mem. Soc. Geneve, xxv, p. 313, 1877. 
Upolu : Malololelei, 2,000 ft., 30.xi.l924, 1 1 ?. 

Ces individus, en tres bon etat, sont converts d'ecailles grises, soyeuses, 
les pattes sont un peu rougeatres, avec I'apex des femurs noir ; chez le male, 
la valve anale superieure est transverse, triangulaire, rousse, la plaque sous- 
genitale grande, retrecie a I'apex, a angles arrondis ; le processus des valves 
anales est court, epais, un peu comprime, releve vers le haut a I'apex et depassant 
a peine la valve superieure (Fig. 33). 

35. Arachnocephalus gracilis, sp. n. 

Upolu: Malololelei, 2,000 ft., 30.xi.l924, 3 ^ (dont le type); Tuaefu, 
16.ix.l923 (Swezey et Wilder), 2 c^, 1 $. 
Tutuila, 2,140 ft., ix.l918 (Kellers), 1 

Petit, allonge, brun rougeatre (cette coloration est peut-etre artificielle), 
couvert d'ecailles gris argente. Tete aplatie, le front presentant deux petites 
fossettes a la base du rostre ; celui-ci un peu plus etroit que le premier article 
antennaire, arrondi a I'extremite, tres nettement sillonne ; protuberance faciale 
assez saillante, faiblement sillonnee. Palpes brun rougeatre, courts, le 4® article 
des palpes maxillaires assez epais, plus court que le 3®, S*" court, tres fortement 
elargi en entonnoir. Antennes jaunatres. 



ORTHOPTERA. 



39 



Pronotum un peu plus long que large, legerement retreci en avant, a bords 
anterieur et posterieur droits, surface un peu convexe avec les deux impressions 
piriformes peu marquees. Abdomen etroit, le bord posterieur des tergites a 
bordure d'ecailles blanches ; valve anale superieure transverse, arrondie ; plaque 
sous-genitale du male noiratre, large, un peu attenuee a Fapex ; celle de la 
femelle petite, legerement echancree. Cerques assez longs, greles, rougeatres, 
converts d'ecailles argentees, Oviscapte assez court, droit, a valves apicales 
lanceolees, lisses. 

Pattes courtes, de la couleur du corps. Tibias anterieurs non perfores ; 
tarses courts, le metatarse epais, egalant les deux autres articles reunis. Femurs 
posterieurs assez epais, mais allonges ; tibias beaucoup plus courts que les femurs, 
a eperons petits, le median, de chaque cote, plus long que les deux autres ; 
metatarses assez forts, dentes sur les bords superieurs. 

Long, du corps 9 mm. ; pronot. 2 mm, ; fern. post. 5-2 mm. ; tib. post. 
3 mm. ; oviscapte 4 mm. 

Trigonidiinae. 

36. Metioche vittaticollis Stal. 

Trigonidium vittaticolle Stal, Eugenie's Reset, Orth., p. 317, 1860. 
Upolu : Apia, vi.l924, 2 ^, 1 ^. , 

37. Metioche vittaticollis insularis Sauss. 
Homoeoxiphus insularis Saussure, Mem. Soc. Geneve, xxv, p. 470, 1877. 

Tutuila, 1,070 ft., ix.l918 (Kellers), 1 
Nouvelles-Hebrides : Tanna, ix.l925, 1 2. 

38. Metioche vittaticollis flavipes Sauss. 

Trigonidium flavipes Saussure, Mem. Soc. Geneve, xxv, p. 465, 1878 ; Holdhaus, loc. cit., p. 549, 

1908. 

Upolu: Apia, ii.1924, iii.1924, iv.l924, x.1924, xi.l924 ; Aleipata, Malolo- 
lelei, Vailima, iii.1926. 

Tutuila (Swezey et Wilder) ; Pago Pago, vi.l918 (Kellers). 
Savaii : Fagamalo, xi.l925. 



40 



INSECTjS of SAMOA. 



Tonga : Neiafii, m.l925. 

Tres nombreux individus des deux sexes. 

Comme je I'ai deja indique (Ark. f. Zool, 18 A, n° 6, pp. 32, 33, 1925), il 
n'est pas douteux que les trois formes ci-dessus appartiennent a une meme 
espece. Entre insularis et flavipes, on peut trouver tous les intermediaires, 
tant dans la forme des elytres que dans la perforation des tibias anterieurs qui 
est plus ou moins indiquee cbez la plupart des individus de Jlavipes. D'une 
fagon generale, les individus micropteres semblent beaucoup plus communs que 
les macropteres. 

. 39. Metioche kuthyi Chop. 

: . Metioche kuthyi Chopard, Ann. Soc. ent. Fr., p. 167, 1927. 

TJpolu : Mulifanua, xi.l925, 1 ^; Vailima, v.1924, 1 
Tutuila, vi.l918 (Kellers), 1 

Cette espece a ete decrite de Nouvelle-Guinee ; les individus des Samoa ne 
different de ceux de la localite typique que par la presence d'une bande brune 
laterale, courant de la partie anterieure du pronotum a Fextremite des elytres. 

. 40. Metioche fascithorax, sp. n. 

Type : 1 $, Upolu, Malololelei, 2,000 ft., 25.iv.1924. 
Paratypes : Savaii, Salailua, v. 1923 (Bryan), 3 

Taille de M. flavipes. Tete jaune avec une grande tache brune sur le front, 
s'avan^ant en triangle jusqu'a I'extremite du rostre. Face et palpes jaunes, le 
dernier article des palpes maxillaires un peu plus court que le 3*^, tres elargi en 
triangle. Antennes brunes. Yeux arrondis. 

Pronotum a cotes paralleles, bord anterieur droit, bord posterieur legerement 
sinue ; disque a partie mediane brune, les cotes presentant une assez large bande 
jaune ; lobes lateraux a partie superieure brune, partie inferieure jaune, plus 
large en avant qu'en arriere. Abdomen brun jaunatre. Oviscapte mediocre, 
assez courbe, a valves apicales occupant un peu plus de la moitie de la longueur 
totale, non elargies, finement dentelees a Tapex. 

Pattes jaunatres, a pubescence brune, les femurs presentant, pres de I'apex, 
un vague anneau brun. Tibias anterieurs perfores a la face interne, la face 
externe seulement deprimee. 

Elytres bruns avec la bande humerale et les nerwres jaunatres, legerement 



ORTHOPTERA. 41 

pubescents ; nervures un peu saillantes, presque paralleles, au nombre de 5 ; 
nervules transverses irregulieres ; partie recouverte de Telytre gauche lisse, 
presque transparente ; cliamp lateral brun dans sa partie superieure, presque 
transparent dans la partie inferieure, presentant 4 nervures, dont la 3° courte. 
Ailes depassant tres peu les elytres. 

Cette espece ressemble beaucoup a la iovme flavipes du MetiocJie vittaticollis, 
mais elle est plus coloree, avec les elytres un peu pubescents et les ailes depassant 
trcs peu les elytres a I'apex. 

41. Anaxipha maritima Sauss. 

Cyrtoxifhus maritimus Saussure, Mem. Soc. Geneve, xxv, p. 478, 1878 ; Holdliaus, loc. cit., p. 550, 

1908. 

Upolu: Malololelei, vi.l924, 2 c^, 1 ? ; vii.1924, 1 <^ ; Apia, iii.1924, i c^, 
1 ? ; xi.l924, 1 c^. 

Tutuila: Pago Pago, iv.l918 (Bryan), 1 ix.l923, 1 Afono trail, 
ix.l923 (Swezey et Wilder), 1 

Savaii : Cape Tuasivi, ii.l924, 1 q ; Salailua, iv.l918 (Bryan), 2 c^. 

42. Anaxipha musica Sauss. 
Cyrtoxiphus musicus Saussure, Mem. Soc. Geneve, p. 480, 1878 ; Holdliaus, loc. cit., p. 550, 1908. 

Upolu : Malololelei, rain forest, 2,000 ft., v. 1924 (Bryan), 1 c^, 1 ?. 
Tutuila: Afono trail, ix.l923 (Swezey et Wilder), 4 (;^, 1 $ ; Pago Pago, 
iv.l924 (Bryan), 1 ; ii.l918 (Kellers), 1 ; Fagasa, ix.l923 (Swezey et Wilder), 

1 ?. 

Savaii: Salailua, v.1924, 3 2 ? ; Safune, rain forest, 2,000-4,000 ft., 
V.1924 (Bryan), 1 2 ?. 

Le male de cette espece est extremement voisin de celui de I'espece prece- 
dente dont il ne differe guere que par ses femurs anneles ; la femelle est plus 
facile a distinguer par les nervures des elytres plus obliques et plus espacees, un 
peu moins regulieres ; I'oviscapte est de meme forme. Les deux especes semblent 
tres repandues en Oceanic. 

43. Anaxipha buxtoni, sp. n. (Fig. 34). 

Types : Upolu, Malololelei, 21.iv.l925, 1 <^ ; meme localite, 25.xi.1924, 1 
Petit, grele, jaune pale un peu verdatre. Tete arrondie, jaune ; rostre 
I. 2 3 



42 



INSECTS OF SAMOA. 



frontal court, de la largeur du premier article antennaire ; face triangulaire, 
jaune. Palpes et antennes jaunatres ; palpes maxillaires greles, a 4® article 
plus court que le 3°, 5*^ grand, en triangle allonge. Yeux arrondis. 

Pronotum transverse, a bords anterieur et posterieur droits, convergeant 
tres legerement an avant ; disque convexe, jaunatre, a pubescence assez abon- 
dante ; lobes lateraux concolores, a bord inferieur droit, angles arrondis. 
Abdomen jaunatre. 

Pattes jaune roussatre, assez longues et assez pubescentes. Tibias ante- 
rieurs greles, a peine elargis a la base, perfores des deux cotes. Femurs poste- 
rieurs mediocrement dilates ; tibias a epines plutot courtes. 

Plaque sous-genitale assez grande, un peu tronquee a I'apex et laissant 
voir les deux angles des pieces genitales, qui ressemblent a des styles. Elytres 
etroits, a bords paralleles, presque transparents, avec une grande tache brune 
qui entoure le miroir et remplit I'espace entre la diagonale et la premiere corde ; 
miroir tres allonge, sa partie anterieure beaucoup plus longue que la posterieure ; 
diagonale tres courte ; cordes longues et presque droites ; champ lateral a 
nervures longitudinales, paralleles, les deux premieres droites, la 3*^ courbee a 
la base et arretee vers la moitie de la 4'', un peu sinuee. Ailes bien developpees, 
mais ne depassant pas la longueur des elytres. 

Plaque sous-genitale grande, a apex tres large, legerement ecliancre au 
milieu. Oviscapte (Fig. 34) long, grele, un peu courbe, a valves apicales tres 
longues, a bords paralleles, apex fortement dente. Elytres etroits, a bords 
paralleles, jaunatres, presque transparents, avec une bande rembrunie entre la 
3*^ et la 4® nervure ; nervures du champ dorsal fortes, un peu saillantes, les deux 
premieres reunies a I'apex, 2*^ et 3'' reunies a la base, 4** bifurquee pres de I'apex. 
5® sur I'arete ; nervules transverses espacees et saillantes. A I'elytre gauche, la 
partie recouverte est presque transparente, a nervures faibles, et une forte 
fausse nervure oblique delimite cette partie. Champ lateral et ailes comme 
chez le male. 

Long. 8 mm. ; fem. post. 6-5 mm. ; elytres ^ 5-5 mm., $ 5 mm. ; oviscapte 
3-2 mm. 

Quelques individus bien conserves de cette espece ont une jolie teinte ver- 
datre qui donne une idee de ce que doivent etre ces charmants petits Gryllides 
en vie. Get Anaxipha ressemble assez a A. maritima, mais est beaucoup plus 
allonge et plus grele, le miroir elytra! du male plus long. II forme, avec les 
especes voisines A., maritima, A. musica, un groupe bien a part dans le genre 



ORTHOPTERA. 



43 



Anaxifha, caracterise par les ailes depassant tres peu les elytres et par I'oviscapte 
extremement long et a forme bien speciale. 

Cette espece semble commune aux Samoa et a ete capturee dans les loca- 
lites suivantes : 

Upolu: Malololelei, vi.l924, 1 ^ (type); viii.1924, 1 S\ xi.l924, 3 ? 
(dont le type) ; Apia, ix.l925 (Swezey et Wilder), 1 ^ ; Vailima, x.1924, 2 (J, 2 
Tutuila : Pago Pago, vi.l924 (Bryan), 1 ^ ; xii.1924, 1 1 
Savaii : Fagamalo, xi.l925, 1 2; Salailua, v.1924 (Bryan), \ ^, \ ^. 

44. Anaxipha fulva Sauss. 

Cyrtoxiphus fulvus Saussure, Mern. Soc. Geneve, xxv, p. 481, 1878 ; Holdhaus, loc. cit., p. 550, 1908. 
Cyrtoxiphus stramineus Saussure, loc. cit., p. 482, 1878. 

Upolu : Apia, iii.1924, 1 ? ; iv.l924, 1 ? ; v.1925, 1 ? ; ix.l923 (Swezey et 
Wilder), 1 2. 

Tutuila : Afono trail, ix,1923 (Swezey et Wilder), 1 P. 

Savaii: Salailua, rain forest, 2,000-4,000 ft., v.1924 (Bryan), 3 1 $ ; 
Safune, low lands, v.1924 (Bryan), 1 2 

Cette espece, connue deja des Samoa et de Fidji, semble assez variable, 
surtout en ce qui concerne la coloration des elytres, qui sont plus ou moins 
taches de brun, dans les deux sexes. Un caractere remarquable consiste dans 
la presence d'une pubescence assez abondante sur les elytres, mais cette pubes- 
cence est fragile et tombe facilement ; on reconnait toutefois la place des 
poils, surtout le long des nervures ou leur insertion laisse de petites traces. C. 
stramineus semble etre une simple variete, a laquelle d'ailleurs se rapportent 
la plupart des individus des Samoa. 

45. Anaxipha curtipennis, sp. n. (Fig. 35). 

Type : Tutuila, Pago Pago, ix.l923 (Swezey et Wilder), 1 

Jaunatre, tres pubescent. Tete avec quelques lignes roussatres. Yeux 
arrondis, saillants. Palpes et antennes jaunes, le 5*^ article des palpes maxil- 
laires grand, elargi en triangle. 

Pronotum jaune avec quelques taches rousses, tres peu retreci en avant ; 
surface mate, a pubescence abondante, courte, parsemee de grandes soies rousses. 

Pattes assez longues, jaunes, pubescentes ; tibias anterieurs tres peu dilates, 
perfores des deux cotes ; epines des tibias posterieurs longues, jaunes. 



44 



INSECTS OF SAMOA. 



Abdomen et cerques jaunatres ; plaque sous-genitale un peu echancree a 
I'apex. 

Elytres j amies, converts d'une pubescence assez abondante, surtout le 
long des nervures ; miroir assez grand, un peu plus long que large, presque 
regulierement lozangique ; diagonale tres courbee, venant se joindre aux cordes 
un peu au-dessous du noeud anal ; champ lateral presque transparent, a 4 
nervures a peu pres paralleles, la 3" tres courte, bouclee sur la 2^ Ailes depassant 
tres legerement les elytres. 

Long, totale 7-5 mm, ; long, du corps 7 mm. ; fem. post. 6 mm. ; elytres 
5 mm. 

Cette espece ressemble assez a A.fulva, mais en differe par ses ailes depassant 
les elytres d'un demi-millimetre a peine ; comme forme generale, elle ressemble 
assez a A. maritima, mais est plus petite, de couleur jaune uniforme, a miroir 
moins carre et elle presente une abondante pubescence sur les elytres. 



46. Anaxipha brevipes, sp. n. (Figs. 36, 41 et 42). 
Types : Savaii, Salailua, 16.V.1924 (Bryan), 1 ^, 1 

Petit, testace roux, pubescent. Tete rousse, de la largeur du pronotum. 
Antennes et palpes testaces ; 4® article des palpes maxillaires plus court que 
le 3*^, 5'' assez grand, triangulaire. Yeux arrondis. 

Pronotum a bords anterieur et posterieur droits, cotes paralleles ; couleur 
roux uniforme, pubescent avec de longues soies brunes. Abdomen testace 
roussatre. Plaque sous-genitale du male presentant au milieu du bord posterieur 
un petit prolongement ; pieces genitales grandes, largement divisees en deux 
lobes contournes en cornets. Plaque sous-genitale de la femelle un peu echancree 
a I'apex ; oviscapte tres court, courbe, a valves apicales occupant un peu plus 
de la moitie de la longueur totale, denticulees a I'apex (Fig. 36). 

Pattes courtes, rousses, pubescentes ; tibias anterieurs perfores a la face 
interne seulement ; femurs posterieurs courts et epais. 

Elytres testace roux, pubescents. Chez le male, miroir quadrangulaire, un 
peu plus long que large ; diagonale tres courbee, venant joindre les cordes un 
peu au-dessous du noeud anal ; veine an ale tres arrondie ; champ lateral a 
4 nervures, la 3^^ seulement un peu raccourcie. Chez la femelle, le champ dorsal 
presente 5 nervures fortes, un peu obliques, les 4 premieres bouclees Tune sur 



ORTHOPTBRA. 



45 



I'autre a I'apex, la 4*" bifurquee ; nervules transverses peu nombreuses et faibles ; 
partie recouverte de I'elytre gauche L'sse. Ailes courtes. 

Long, du corps 5-5 mm. ; fem. post. 4-5 mm. ; elytres 3-6 mm. ; oviscapte 
2 mm. 

Petite espece remarquable par ses pattes courtes, les femurs posterieurs 
epais et par la pubescence abondante des elytres. 




Fig. 41. — Anaxipha hrevvpes, sp. n., male. Fig. 42. — Anaxipha brevipes, sp. n., femelle. 

47. Anaxipha bryani, sp. n. (Fig. 37). 

Type : Savaii, Salailua, low lands, 16.V.1924 (Bryan), 1 

Taille et aspect du precedent, mais en difierant par les pattes plus longues 
et la pubescence moins abondante. Pronotum roux, un peu luisant, legerement 
rembruni sur la ligne mediane. Pattes plutot longues, les femurs posterieurs 
assez fortement renfles. Elytres un peu cornes, a bords paralleles, I'extremite 
du cliamp dorsal subaigue ; champ dorsal avec une grande tache brune au milieu, 



46 



INSECTS OF SAMOA. 



vers la suture, et a I'apex, presentant 5 nervures paralleles, assez serrees ; elytre 
gauche transparent et non tache de brun dans la partie recouverte ; champ 
lateral a 4 nervures, dont la 3'^ assez longue. Oviscapte assez long et assez 
grele, a valves apicales occupant la moitie de la longueur totale, dentees (Fig. 37). 

Long, du corps 5-5 mm. ; fem. post. 5-5 mm. ; elytres 3-6 mm. ; oviscapte 
2-5 mm. 

r 48. Anaxipha armstrongi, sp. n. (Figs. 38, 43 et 44). 

Types: Upolu, Malololelei, 25.1.1924, 2,000 ft., 1 ^ ; meme localite, 
2.vii.l924 (Armstrong), 1 

Espece assez grande, de coloration generale noiratre avec les pattes testacees, 
faiblement pubescent. Tete un peu plus large que le pronotum, noire avec une 
tache jaunatre pres de chaque oeil, a la base du rostre ; front tombant, le rostre 
frontal etroit, arrondi a I'apex ; face brun fonce, luisante. Palpes testaces, 
le 4*^ article des palpes maxillaires un peu plus court que le 3", 5" plutot court 
et large, triangulaire. Antennes jaunatres avec les deux premiers articles brun 
noiratre. Yeux arrondis. 

Pronotum transverse, a fine pubescence doree, peu serree ; bords anterieur 
et posterieur droits, cotes paralleles ; disque arrondi, noir ainsi que les lobes 
lateraux. Abdomen brun dessus, jaunatre dessous. Cerques testace brunatre. 
Plaque sous-genitale du male assez grande, un peu retrecie et tronquee a I'apex. 
Oviscapte assez long, bien courbe, a valves apicales occupant pres des deux tiers 
de la longueur totale, legerement elargies, fortement dentelees a I'apex (Fig. 38). 

Pattes plutot courtes, testacees. Tibias anterieurs un peu dilates a la base, 
perfores d'un petit tambour de chaque cote. Femurs posterieurs assez courts 
et assez fortement dilates, un peu rembrunis dessus ; epines des tibias posterieurs 
plutot courtes. 

Elytres du male un peu etroits, a bords paralleles, apex arrondi ; dessus 
noiratre avec deux grandes taches transparentes, un peu irisees, I'une sur le 
miroir, I'autre dans le champ anal ; miroir grand, plus long que large, a bord 
antero-externe plus long que les autres, angle posterieur droit ; diagonale courte, 
oblique ; cordes presque droites ; champ lateral noiratre, a 4 nervures un peu 
divergentes, la 3^ courte, bouclee sur le 2^ 

Elytres de la femelle brun noiratre a nervures jaunatres, fortes, un peu 
saillantes, apex subacumine ; champ dorsal a 5 nervures longitudinales, 



ORTHOPTERA. 



47 



paralleles, un peu irregulieres vers I'apex, la 5® bifurquee ; nervules transverses 
peu nombreuses, irregulieres ; champ lateral a nervures un peu plus regulieres 
que chez le male, la 3*^ plus longue (surtout d'un cote). 

Ailes depassant tres peu les elytres, brunatres avec des reflets irises. 




Fig. 43. — -Anaxipha armstrongi, sp. n., male. Fig. ii.—Amxipha armstrongi, sp. n., femelle. 

Long, du corps 7 mm. ; fern. post. 5-7 mm. ; elytres 5 mm. ; oviscapte 
3-5 mm. 

Espece a coloration bien caracteristique, se rapprochant un peu par ses ailes 
courtes et la forme de I'oviscapte du groupe de A. musica. 



49. Anaxipha hopkinsi, n. s|). (Figs. 39, 40 et 45). 

Types: Upolu, Malololelei, 2,000 ft., 21.vi.l924, 1 25.ii.1924, 1 
Assez grande espece, d'un brun noiratre, presque uniforme, a pubescence 
assez abondante. Tete brune, le rostre frontal court, de la largeur du premier 
article antennaire ; face brune, luisante. Antennes et palpes brun noitatre ; 



48 



INSECTS OF SAMOA. 



palpes maxillaires greles, a 4® article plus court que le 3*^, 5" en triangle alonge. 
Yeux arrondis. 

Pronotum un peu retreci en avant, a bord anterieur legerement convexe, 
bord posterieur un peu sinue ; disque convexe, brun avec la ligne mediane et 
les cotes un peu jaunatres ; lobes lateraux presque noirs, a bord inferieur convexe, 
angles arrondis ; surface couverte d'une fine pubescence parsemee de longues 

soies noires. Abdomen brun, pubescent. 
Cerques longs, bruns. 

Pattes longues, brunatres, tres pubes- 
centes. Tibias anterieurs perfores, a la face 
interne, d'un grand tympan ovale, la face 
externe deprimee et percee d'un petit tym- 
pan. Femurs posterieurs tres longs, greles ; 
tibias a epines tres longues, surtout les in- 
ternes, portant un frange de longs polls (Fig. 
39) ; eperons externes tres courts, internes 
egalement plutot courts, legerement renfles, 
ainsi que I'eperon interne du metatarse. 

Plaque sous-genitale assez grande, 
un peu retrecie a I'apex, le bord apical pre- 
sentant un petit tubercule median. Elytres 
longs et etroits, attenues vers I'apex ; miroir 
assez grand, beaucoup plus long que large, 
a angles assez nets ; diagonale courte, 
incurvee ; cordes egalement courtes, assez 
droites, les deux internes un peu tigees a la 
base ; champ apical un peu allonge, pre- 
sentant seulement quelques grandes cellules 
irregulieres ; champ anal assez grand, la 
veine anale largement incurvee ; champ 
lateral brun fonce, presentant 4 nervures, les deux premieres divergentes, la 
courte et sinuee. Ailes longuement caudees, brun noiratre. Elytres et ailes 
converts d'une fine pubescence. 

9- Oviscapte court, assez fortement courbe, les valves apicales occupant la 
moitie de la longueur totale, finement denticulees a I'apex (Fig. 40). Elytres 
bruns, presentant dans le champ dorsal 5 nervures un peu obliques, assez fortes, 




Fig. 45.- 



-Anaxipha hopJcinsi, sp. n. 
male. 



ORTHOPTERA. 



49 



la 4:" bifurquee pres de Tapex ; nervules transverses assez nombreuses, irre- 
gulieres ; champ lateral comme chez le male, mais la 3® nervure un peu moins 
sinuee. Ailes comme celles du male. 

Long, totale 13-5 mm. ; long, du corps 7-5 mm. ; fem. post. 6-5 mm. ; 
elytres 6-5 mm. ; oviscapte 3 mm. 

Cette espece est remarquable par sa coloration brun sombre uniforme, par 
ses elytres un peu pubescent et par les epines des tibias posterieurs longues et 
pubescentes.* 

Eneopterinae. 

50. Cardiodactylus novae-guineae Haan. 

Platydactylus novae-guineae Haan, Temninch Verliandl. Orth., p. 233, 1842. 

Cardiodactylus novae-guineae Saussure, Mem. Sac. Geneve, xxv, p. 519, 1878 ; Holdhaus, loc. cit., 

p. 550, 1908. 

Upolu : Apia, ii.l924, 2 ^ ; iii.1924, 1 $ ; iv.l924, 1 c^, 1 $ ; xii.1922 
(Armstrong), 2 $ ; Aleipata, iv.l924, 1 

Tutuila: Pago Pago, xi.l925, 1 S\ xii.1925, 1 (J, 1 $ ; ii.l924 (Bryan), 
1 Vaitogi, ix.l923 (Swezey et Wilder), 2 1 

Savaii: Safune, ii.l924 (Bryan), 1 ^ ; rain forest (2,000-4,000 ft.), v.1924 
(Bryan), 1 $ ; Salailua, v.1924 (Bryan), 1 ^\ Fagamalo, xi.l925, 1 ^. 

Manua : Ofu, ii.l926, 1 Tau, ii.l926 (Judd), 1 

Tonga : Vavau, Haloga, iv.l925, 1 ^. 

Gen, Swezwilderia, gen. n.f 

Genre voisin de Cardiodactylus, mais les elytres du male sans miroir, a nerva- 
tion semblable a celle de la femelle. 

The torrential mountain streams in the neighbourhood of Malololelei are the habitat of this 
interesting species. A. hopJcinsi is found sitting on the boulders, generally on the down-stream 
side, close to the surface of the water, where their dark colour renders the insects extremely 
inconspicuous. When pursued they fly readily, and in flight resemble large Perlidae. They also 
jump on to the surface of the rapidly running water and swim over it very skilfully, but they were 
never seen to submerge themselves. The development of long pubescent spines on the posterior 
tibiae is perhaps an adaptation which facilitates swimming over running water. It recalls the 
structure of Hydropedeticus vitiensis, which lives in similar torrents in Fiji (see Miall and Gilson, 
Trans. Ent. Sac. Lond., pp. 281-285, 1902). The streams where A. hopJcinsi is found are no more 
than a dozen yards across, but in spite of this the insects seem to be entirelyiconfined to the boulders 
in the water, and to avoid those which lie strewn on the bank. — P. A. Buxton. 
t Genre dedie a MM. Swezey et Wilder. 



50 ' ■ - INSECTS, OF SAMOA. 

51. Swezwilderia bryani, sp. n. (Fig. 46). 

Types: Savaii, Safune, rain forest (2,000-4,000 ft.), 2.V.1924, 1 (J, 1 $ 
(Bryan). 

Taille moyenne, brun testace, un peu pubescent. Tete plus large que le 
pronotum ; front peu bombe, rostre tres large, a bords paralleles ; face variee 

de jaunatre et de brun. Palpes bruns, le 4*^ article 
des palpes maxillaires egalant le 3% 5® un peu plus 
long, faiblement elargi a I'apex. Antennes tres 
fines, jaunatres avec des anneaux bruns. Yeux 
gros, arrondis ; ocelles tres petits, I'anterieur a 
I'extremite du rostre. 

Pronotum tres transverse, legerement retreci 
en avant, a bord anterieur droit, bord posterieur 
anguleux ; disque plat, pubescent, testace avec 
quelques petites taches brunes ; lobes lateraux 
eleves, a insertion sur le disque presque anguleuse, 
brun tres fonce dans la partie superieure, degrade 
vers le bas, a bord inferieur remontant assez 
fortement en arriere. Abdomen brun jaunatre. 
Plaque sous-genitale du male grande, arrondie. 
Oviscapte droit, assez long, a valves apicales 
etroites, lisses. 

Pattes courtes, pubescentes. Femurs ante- 
rieurs et intermediaires jaunatres tachetes de 
brun ; tibias ornes de deux grands anneaux 
bruns, les anterieurs peu dilates, perfores d'un 
assez grand tympan ovale a la face externe et 
d'une tres petite fente a la face interne ; 
metatarse epais, assez court, noiratre, 3'^ article 
du tarse jaune a la base, brun a I'apex. Femurs posterieurs assez forte- 
ment dilates, stries et tachetes de brun ; tibias amies de 4 epines de cbaque 
cote, denticules a la base et entre les epines ; eperons internes jaunatres, assez 
longs, le median le plus long, le superieur un peu plus long que I'inferieur ; eperons 
externes courts, surtout le superieur, median presque double de Tinferieur, tous 




ORTHOPTERA. 



51 



deux un peu epaissis ; metatarse assez epais, presentant une rangee de 5 denti- 
cules dessus ; 3® article grele. 

Elytres bruns, plus ou moins fonces, avec une serie de cinq taches brunes 
le long de I'arete humerale. Nervation semblable dans les deux sexes ; cliamp 
dorsal a 8 nervures, dont les 3 premieres libres, serrees, les suivantes naissant 
sur la 4'^, et un peu confondues dans la reticulation ; celle-ci assez reguliere, en 
rectangles tresallonges ; champ lateral a 5 nervures serrees, tres longitudinales, 
la mediastine bifurquee pres de I'apex. Ailes assez longuement prolongees. 

Long, totale 21-5 mm., 9 24 mm. ; long, du corps 14 mm., $ 15 mm. ; 
fem. post. 10-5 mm., $ 11 mm. ; elytres 12-5 mm., $ 15 mm. ; oviscapte 
9 mm. 

Cette remarquable espece ressemble beaucoup a une petite femelle de Cardio- 
dactylus. La coloration est un peu variable, d'un brun plus ou moins fonce ; 
a taille varie egalement un peu, la plus grande femelle atteignant 27 mm. de 
longueur totale, jusqu'au bout des ailes. 

Outre les deux individus typiques, I'espece a ete recueillie dans les localites 
suivantes : 

Savaii : Safune, v.1924, 1 c^, 2 $ ; Salailua, v.1924 (Bryan), 2 
Tutuila : Afono trail, ii.l923 (Swezey et Wilder), 1 Pago Pago, iv.l924 
(Bryan) 1 

PODOSCIRTINAE. 

52. Aphonomorphus gracilis Chop, 

ApJionomorphus gracilis Chopard, Ann. Soc. ent. Fr., p. 327, 1925. 
Upolu : Aleipata, xi.l924, 2 

Cette espece semble tres repandue ; decrite des iles Philippines, je I'ai 
retrouvee ensuite dans du materiel provenant de Sarawak et de Sumatra. II 
est probable que son habitat comprend toute I'lndo-malaisie et au moins une 
partie de 1' Oceanic. En Australie, elle semble remplacee par V Afhonomofphus 
debilis Chop., qui en est extremement voisin. 

53. Aphonomorphus punctatus Haan. 

Gryllus {Eneoptera) punctatus Haan, Temninck VerJiandl., Ortli., p. 232, 1842. 
Upolu : Aleipata, v.1924, 1 

Cet individu me parait bien se rapporter a I'espece de De Haan, bien que 
celle-ci, decrite des Celebes, n'ait pas ete signalee en Oceanic. 



52 



INSECTS OF SAMOA. 



54. Aphonomorphus surdus, sp. n. (Figs, 47 et. 48). 

Types : Tutuila, Vaitogi, 23,ix.l923 (Swezey et Wilder), 1 ; Afono trail, 
25.ix.1923, 1 

Taille moyenne, gris testace. Tete de la largeur du pronotum, a rostre 
frontal plus etroit a I'apex qu'a la base, canalicule jusqu'au milieu ; ocelles 
petits, ecartes, I'anterieur au fond de la canelure du rostre. Palpes et antennes 




Fig. 47. — Afhonomorphus surdus, sp. n., extremite abdominale du male, vue lateralement. 
Fig. 48. — Id., extremite de I'oviscapte. Fig. 4:9.—Paratettix compactus, sp. n., profil de la 
tete et du pronotum. Fig. 50. — Apterotettix samoana, sp. n., id. 



jaunatres, les palpes maxillaires a 4" article court, 5*= etroit, tres legerement 
securiforme. 

Pronotum legerement retreci en avant, a bord anterieur droit, bord posterieur 
subanguleux au milieu ; disque testace plus ou moins fonce, un peu arrondi ; 
lobes lateraux rectangulaires, a bord inferieur legerement convexe, angles un 
peu arrondis. Abdomen brun jaunatre, pubescent ; plaque sous-genitale du 
male longne et etroite ; pieces genitales petites, triangulaires ; un spermatopbore 
est engage entre les voies genitales et se montre noiratre, tres allonge, tronque 



ORTHOPTERA. 



53 



droit a I'apex et un peu plus large qu'a la base (Fig. 47). Oviscapte assez long, 
grele, les valves apicales un peu renflees, les superieures fortement ridees, les 
inferieures depassant plus ou moins les superieures, terminees par deux pointes 
(Fig. 48). 

Pattes plutot courtes, assez epaisses, brun un peu roussatre, pubescentes. 
Tibias anterieurs sans aucune trace de tympan ; metatarses anterieurs et 
intermediaires tres courts, 3® article du tarse grele. Femurs posterieurs peu 
renfies a la base ; tibias armes de 6 epines externes, 7 internes ; metatarses assez 
courts, armes de 3 denticules au bord superieur. 

Elytres grisatres ou testaces, plus ou moins tacbetes de jaune sur I'arete ; 
nervures du champ dorsal longitudinales, serrees, au nombre de 7 ou 8, dont 
4 Ubres et 3 ou 4 partant de la discoidale ; champ lateral a nervures obliques, 
serrees, la nervure mediastine portant 5 a 6 branches chez le male, 3 seulement 
chez la femelle. Ailes depassant peu les elytres. 

Long, totale 25-5 mm., $ 29-5 mm. ; long, du corps 19-5 mm. (plaque 
sous-genitale 4-5 mm.), $ 15 mm. ; fem. post. 13 mm. ; elytres 18 mm., 
$ 20 mm. ; oviscapte 12 mm. 

Cette espece semble extremement voisine de A. vitiensis Sauss., dont elle 
n'est peut-etre qu'une variete a tibias anterieurs imperfores. Ce dernier 
caractere, bien qu'il rende des services dans la classification, n'a pas I'importance 
que Saussure lui attribuait ; dans un cas comme celui-ci, ou il e§t absolument 
isole, il ne saurait sufiire pour eloigner la presente espece du geme AphonomorpJius. 

Etant donnee 1' absence complete des tympans auditifs chez ce Gryllide, 
i 'avals pense qu'il pourrait s'agir du Laurepa unicolor Walk., que Saussure a 
rapporte au genre Metrypa ; mais, apres comparaison d'un exemplaire avec le 
type au British Museum, M. Uvarov m'ecrit qu'il s'agit d'un tout autre insecte. 

PHASMIDAE. 

ACROPHYLLINAE. 

55. GraefJea crouani Le Guill. 

Bacillus Crouani Le Guillou, Revue Zoologique, Annee, 1841, p. 293, 1841. 
Graejfea coccophaga Holdhaus, loc. cit., p. 545, 1908. 

Upolu : Apia, ii.l924, 2 cJ, 1 $ ; vii.1924, 1 $ ; ix.l924, 1 $; Apia (Doane), 
1 c^, 2 ?. 

Tutuila : Pago Pago, ix.l923 (Swezey et Wilder), 2 ^. 



54 



INSECTS OF SAMOA. 



Savaii : Fagamalo, xi.l925, 1 

Bien que la description de Le Guillou soit tres insuffisante, il semble bien 
que W. F. Kirby ait eu raison d'etablir la synonymie ci-dessus dans son Cata- 
logue ; certains details, tel que les antennes de 20 articles, paraissent indiquer 
en elfet que Le Guillou a decrit le male de Graeffea. 

II regne encore une certaine confusion en ce qui concerne les differentes 
especes de ce genre ; en particulier, il est difficile de savoir si plusieurs d'entre 
elles sont nuisibles au Cocotier.* 

: ^ ; ACEIDIDAE. 

/ J ; ACRYDIINAE. 

56. Paratettix histricus Stal. 

■ Tetrix liistrica Stal, Freg. Eugenia Resa, Ins. Orth., p. 347, 1860. 

Paratettix histricus Bolivar, Ann. Soc. ent. Belg., xxxi, p. 279, 1888. 

Upolu : Apia, ix.l923, 5 2 ? ; vi.l925, 1 ; v.1925, 1 ?; Leulumoega, 
ix.l923, 1 ^ ; Mulifanua, vii.1925 (Swezey et Wilder), 1 $ ; Malololelei, iv.l924, 
2 ; Aleipata, iv.l924, 1 

Tutuila: Pago Pago, sea-level to 900 ft., vi.l918 (Kellers), 5 1 
Cette espece est tres repandue dans la region indo-malaise, en Australia 
Nouvelle-Caledonie, et jusqu'aux Philippines et au Japon. EUe presente, en 
nombre a peu pres egal, des individus macropteres et micropteres. 

57. Paratettix compactus, sp. n. (Fig. 49). 

Types : Upolu, Malololelei, 2,000 ft., xii.1925, 1 1 
Paratypes : meme localite, iii.1924, 1 ; vi.l925, 1 

Brun noiratre, rugueux, de forme generale large et courte. Vertex moins 
eleve que les yeux, le sommet de la largeur d'un ceil, a bords releves, a carene 
mediane bien saillante, prolongee en arriere jusqu'au quart posterieur du crane ; 
cote frontale etroite, un peu deprimee sous I'ocelle. Antennes tres greles. 

Pronotum atteignant a peine I'apex de I'abdomen (Fig. 49), a carene mediane 
elevee entre les epaules, assez brusquement deprimee vers Tangle posterieur, 

* The present species is a pest of coconuts, particularly of young trees, eating characteristic 
rectangular pieces from the leaflets. It was not very common during our time in Samoa. — P. A. 
Buxton. 



ORTHOPTBRA. 



55 



faiblement ondulee ensuite jusqu'a I'apex, qui est un peu arrondi ; disque 
rugueux, presentant deux petites carenes vers le milieu, la partie prolongee 
montrant quelques saillies lisses, arrondies ; lobes lateraux a angle posterieur 
arrondi, la partie laterale du prolongement etroite. 

Femurs anterieurs et intermediaires comprimes, a carenes faibles, tres 
legerement ondulees ; tibias anneles de brun. Tibias posterieurs un peu epais, 
courbes, noiratres avec la base claire ; l*''^ pul villus du tarse plus petit que les 
autres, le 3*^ un peu plus long que le 2®, les deux premiers aigus ; S*" article du 
tarse sensiblement plus court que le metatarse. 

Elytres arrondis, grossierement ponctues ; ailes n'atteignant pas I'apex 
du pronotum. 

Long, du corps 7 mm., $ 8 mm. ; pronot. 5 mm., $ 6 mm. 

Cette espece semble voisine de P. variabilis Bol., mais son vertex est plus 
large ; par sa forme generale large et courte, elle semble egalement voisine de 
P. obesus Bol. 



58. Apterotettix samoana, sp. n. (Fig. 50). 

Types: Tutuila, Afono trail, 25.ix.1923 (Swezey et Wilder), 1 Savaii, 
vSafune v. 1924, 1 ^. 

Brun noiratre, a surface rugueuse. Sommet du vertex d'une largeur a 
peu pres egale a celle d'un oeil, a bords releves en une petite carene tres courte, 
carene mediane bien saillante en avant, puis s'attenuant assez brusquement vers 
le tiers du crane, quoique restant visible presque jusqu'a la partie posterieure ; 
cote frontale etroite, brusquement deprimee au-dessous de I'ocelle inferieur ; 
ocelles lateraux places vers le milieu des yeux. 

Pronotum n'atteignant pas I'apex de I'abdomen (Fig. 50), a carene mediane 
un peu elevee entre les epaules, s'abaissant doucement jusqu'a I'apex, mais 
toujours bien marquee ; apex peu aigu ; disque presentant deux petites carenes 
laterales vers le milieu ; lobes lateraux a angle posterieur plutot largement 
arrondi que tronque ; partie laterale du prolongement tres large en avant, 
surtout chez la femelle. Elytres et ailes nuls. 

Femurs anterieurs et intermediaires comprimes, a carenes droites. Tarses 
posterieurs a 1" et 3'^ articles subegaux. 

Long, du corps 7 mm., $ 8 mm. ; pronot. 5 mm., $ 6 mm. 



56 



INSECTS OF SAMOA. 



Cette espece semble tres voisine de la seule espece du genre deja decrite, 
A. ohtusus Hanc, de Ceylan ; elle en differe par la cote frontale brusquement 
deprimee et par les lobes lateraux du pronotum moins obliquement tronques, 
se rapprochant plutot du type des Tetriginae vrais. D'autre part, elle ressemble 
enormement comme aspect general a Fespece precedent, mais en differe par 
I'absence totale des elytres et des ailes et par la forme du pronotum. 

Outre les localites des individus typiques, 1' espece a ete capturee dans les 
endroits suivants : 

Upolu : Aleipata, iv.l924, 1 $; Malololelei, 2,000 ft., ii.l924, 1 $. 

Savaii : Salailua (Bryan), 1 



Truxalinae. 
59. Aiolopus tamulus Fab. 

Gryllus tamulus Fabricius, Ent. Syst., suppl., p. 195, 1798. 
Epacromia tamulus Holdhaus, loc. cit., p. 546, 1908. 

Upolu : Apia, ii.l924, 3 ? ; m.l924 (Armstrong), 1 3 $ ; viii.1924, 2 ? ; 
i.l925, 1 ix.l923 (Swezey et Wilder), 2 $; Malololelei, ii.l924, 1 1 ? ; 
vi.l924, 1 

Tutuila : Vaitogi, ix.l923 (Swezey et Wilder), 2 

Tonga : Nukualofa, ii.l925, 1 1 $ ; Vavau, Neiafu, iii.1925, 1 

Espece tres repandue depuis I'lnde jusqu'a I'Australie et au Japon. 



' C AT ANTOPINAE . 

60. Austracris guttulosa nana Uv. 

Austracris guttulosa nana Uvarov, Ann. Mag. nat. Hist., 9, xiii, p. 4, 1924. 
Tonga : Nukualofa, ii.l925, 1 Haapai, ii.l925, 1 

Cette forme d'^. guttulosa Walk, est relativement tres petite, de couleur 
assez uniforme, et les deux sexes sont de taille peu difierente. Elle a ete signalee 
par Uvarov de Vavau et des Samoa. 



ORTHOPTERA. 



57 



61. Valanga stercoraria Hold. (Fig. 51). 

Acridium stercorarium Holdhaus, Denkschr. K. Ah. Wiss. Wien, Ixxxiv, pp. 546, et 557, 1908. 
Valanga stercoraria Uvarov, Ann. Mag. nat. Hist., 9, xiii, p. 359, 1924. 

Upolu : Apia, vii.1924, 2 (J, 1 P ; i.l924, 1 $ ; v.1924, 1 J, 1 ? ; viii.1924, 
1 $ ; v.1924 (Armstrong), 1 




Fig. 51. — Valanga stercoraria iLoldh. 
Savaii : Safune, v.1924 (Bryan), 1 

Cette remarquable espece n'est connue jusqu'a present que des Samoa. 



OUVRAGBS CONSULT^S. 

Bruner (L.). — Notes on the Orthopteroid Insects of the Fiji Islands. Proc. Haw. ent. Soc, iii, 
pp. 148-168, 1916. 

Buxton (P. A.) and Hopkins (G. H. E.). Researches in Polynesia and Melanesia. No. 1, Memoir 
Series, Lond. School Hyg. and Trap. Med., 1927. 

Caudell (A. N.). — Report on the Orthopteroid Insects collected by the Fiji-New Zealand expedi- 
tion from the University of Iowa. Univ. ofloim Studies in Nat. Hist., xii, pp. 1-22, 1927. 

Holdhaus (K.). — Kritisches Verzeichnis der bisher von den Samoainseln bekannten Orthopteren. 
Denkschr. Mat. Natunviss. Kl. K. Akad. Wiss. Wien, Ixxxiv, pp. 537-562, 1908. 

Hebard (Morgan). — The Dermaptera and Orthoptera of Hawaii. Occ. Papers of the Bernice 
Bishop Mus., vii, pp. 303-378, Pis. 26, 27, 1922. 

I. 2 4 



58 



INSECTS OF SAMOA. 



Perkins (R. C. L.). — Fauna Hawaiiensis, vol. ii, pt. i. Orthoptera, 30 pp., 2 pi., Cambridge, 1899. 
WiLLEMSE (C). — Contribution a la faune des Orthopteres des Nouvelles-Hebrides. Trans, ent. 
Soc. London, pp. 513-529, pi. 51, 1925. 

L^GENDES DES FIGURES. 

Fig. 1. Theganopteryx brunnea, sp. n., nervation de I'elytre et de I'aile ; Fig. 2. Supellina 
unicolor, sp. n., plaque suranale du male ; Fig. 3. Id., plaque suranale de la femelle ; Fig. 4. Id., 
plaque sous-genitale du male ; Fig. 5. Mareta fascifrons, sp. n., plaque suranale du male ; 
Fig. 6. Id., plaque suranale de la femelle ; Fig. 7. Id., plaque sous-genitale du male ; Fig. 8. Mareia 
obtusata Br., plaque suranale du male ; Fig. 9. Id., plaque suranale de la femelle ; Fig. 10. Id., 
plaque sous-genitale du male ; Fig. 11. EuryUattella lata, sp. n., plaque suranale de la femelle. 

Fig. 12. Eoblatta notulata Stal. 

Fig. 13. Euryblattella lata, sp. n. 
' Fig. 14. Diploptera dytiscoides Serv. 

Fig. 15. Furnia insularis Stal, extremite abdominale du male; Fig. 16. Euconocephalus roberii 
Le Guill., id. ; Fig. 17. Conocephalus modestus Redt., id. ; Fig. 18. Conocephalus qffinis Redt., 
id. ; Fig. 19. PMsis pectinata Guer., id. ; Figs. 20, 21. Phisis pallida Walk., id. ; Fig. 22. Id., 
extremite abdominale, vue lateralement. 

Fig. 23. Phisis pallida Walk. 

Fig. 24. Rhaphidophom rechingeri Holdh. 

Fig. 25. Rhaphidopkora rechingeri Holdh., plaque sous-genitale de la femelle ; Fig. 26. Id., 
extremite abdominale du male, vue lateralement ; Fig. 27. Apteronemobiuslongipes, sp. n., extre- 
mite de I'oviscapte ; Fig. 28. Id., extremite du tibia et tarse posterieur, face interne ; Fig. 29. 
Pteronernobius annulicornis, sp. n., extremite de I'oviscapte. 

Fig. 30. Apteronemobius longipes, sp. n. 

Fig. 31. Cophonemobius buxtoni, sp. n. 

Fig. 32. Liphoplus novarae Sauss., extremite abdominale du male, vue de face; Fig. 33. Arach- 
nocephalus 'imritimus Sauss., id. ; Fig. 34. Anaxipha buxtoni, sp. n., oviscapte ; Fig. 35. Anaxipha 
curtipennis, sp. n., male ; Fig. 36. Anaxipha brevipes, sp. n., oviscapte ; Fig. 37. Anaxipha bryani, 
sp. n., oviscapte ; Fig. 38. Anaxipha armstrongi, sp. n., oviscapte ; Fig. 39. Anaxipha hopldnsi, 
sp. n., extremite du tibia et tarse posterieur, face interne ; Fig. 40. Id., extremite de I'oviscapte. 

Fig. 41. Anaxipha brevipes, sp. n., male. 
. Fig. 42. Anaxipha brevipes, sp. n., femelle. 

Fig. 43. Anaxipha armstrongi, sp. n., male. 

Fig. 44. Anaxipha armstrongi, sp. n., femelle. 

Fig. 45. Anaxipha hopldnsi, sp. n., male. 
■ Fig. 46. Sioeztvilderia bryani, sp. n., male. 

Fig. 47. Aphonomorphus surdus, sp. n., extremite abdominale du male, vue lateralement ; 
Fig. 48. Id., extremite de I'oviscapte ; Fig. 49. Paratettix compactus, sp. n., profil de la tete et du 
pronotum ; Fig. 50. Apterotettix samoana, sp. n., id. 

Fig. 51. Valanga stercoraria Holdh. 



I'RINTED IN GREAT BRITAIN BY WILLIAM CLOWES AXD SONS, LIMITED, LONDON AND BECCLES. 



INSECTS OF SAMOA 

AND OTHER SAMOAN TERRESTRIAL 
ARTHROPODA 

LIST OF PARTS AND SYSTEM OF PUBLICATION:- 

Part I. Orthoptera and Dermaptera. 

„ II . Hemiptera. 

„ III. Lepidoptera. 

„ IV. Coleoptera. 

„ V. Hymenoptera, 

„ VI. Diptera. 

„ VII. Other Orders of Insects. 

„ VIII. Terrestrial Arthropoda other than insects. 

The work is published at intervals in the form of numbered fascicles. 
Although individual fascicles may contain contributions by more than one 
author, each fascicle is so arranged as to form an integral portion of one or 
other of the Parts specified above. 



INSECTS OF SAMOA 

AND OTHER SAMOAN TERRESTRIAL 
ARTHROPODA 

List of Fascicles issued to 26th January, 1929 : — 



Insects of Samoa and other Samoan TerrestrieJ Arthropoda. Maps 1 and 
2 (in envelope). 1927, 4to. 6d. 
Part I. Orthoptera and Dermaptera. 

Fasc. I. Dermaptera. By Dr. Alfredo Borelli. Pp. 1-8. 1928. 4to. h. 
Fasc. 2. Orthoptera. ByDr.L.Chopard. 51 text-figures. Pp. 9-58. 1929, 4to. 5s. 

Part 11. Hemiptera. 

Fasc. I. Fulgoroidea. By F. Muir. 25 text-fibres. Psyllidee (Chermidee). By 

Prof. D. L. Crawford. 4 text-figures. Coccidae, Aphidids and Aleyrodidae. 

By F. Laing. MA., B.Sc. 3 text-figures. Pp. 1-45. 1927, 4to. 2t.6d. 
Fasc. 2. Cercopid«e. By V. Lallemand, M.D. 10 text-fibres. Cicadidae. By 

J. G. Myers, ScD. 22 text-figures. Aquatic and Semi-aquatic Heteroptera. 

By Prof. Teiso Esaki. 6 text-figures. Pp. 47-80. 1928. 4to. 2s. 6d. 

Part III. Lepidoptera. 

Fasc. 1 . Butterflies of Samoa and some neighbouring Island-groups. By G. H. E. 

Hopkins. M.A.. F.E.S. 1 text-figure and 4 plates. Pp. 1-64. 1927, 4to. 5». 
Fasc. 2. Micro-Lepidoptera. By Edward Meyrick, B.A., F.R.S. Pp. 65-116. 

1927. 4to. 2».6rf. 

Fasc. 3. Geometridae. By Louis B. Prout, F.ES. 2 text-figures and I plate. 
Pp. 117-168. 1928. 4to. 2^.6d. 

Part IV. Coleoptera. 

Fasc. 1 . Carabidee. By H. E. Andrews. ^ 9 text-figures. Dytiscidae. By A. 
Zimmermann. 2 text-figures. Staphylinidas. By M. Gimeron, MJB. 2 text- 
figures. Hjjdrophilidae. By A. d'Orchymont. 1 text-figure. Clavicomia and 
Lamellicornia. ByG. J. Arrow. 13 text-figures. Pp. 1-66. 1927. 4to. 3$. 

Fasc. 2. Heteromera, Bostrychoidea, Malacodermata and Buprestidae. By K. G. 
Blair, B.Sc. 14 text-figures, Elateridae. By R. H. van Zwaluwenberg, 10 
text-figures. Melasids (Eucnemidae). By E. Fleutiaux. Cerambycida. By 
Chr. Aurivillius. 1 plate. Brenthidae. By R. Kleine. 4 text-figures. 
Anthribidae. By Karl Jordan, Ph.D. 1 1 text-figures. Proterhinida:. By 
R. C. L. Perkins, D5c., F.R.S. Pp. 67-174. 1928. 4to. 5s. 

Part V. Hymenoptera. 

Fasc. 1. Apoidea, Sphecoidea, and Vespoidea. By R. C. L. Perkins, D.Sc., 
F.R.S., and L. Evelyn Cheesman, F.E.S., F.Z.S. 12 text-figures. Larridae. 
By Francis X. Williams. 12 text-figures. Formicidae. By Dr. F. Santschi. 
9 text-figures. Pp. 1-58. 1928, 4to. 5s. 

Part VI, Diptera. 

Fasc. 1 Streblidse and Nycteribiidae. By L. Falcoz. 7 text-figures. Hippo- 
boscida:. By G. F. Ferris. 6 text-figures. Pp. 1-21. 1927, 4to. 2s. 6d. 

Fasc. 2. Nematocera. By F. W. Edwards, MA. 20 text-figures. Cecidomyiinae. 
By H. F. Barnes, BA., Ph.D. 4 text-figures. Pp. 23-108. 1928, 4to. 5j. 

Part VII. Other Orders of Insects. 

Fasc 1. Isoptera : Family Termitidae. By Gerald F. Hill. 14 text-figures and 

1 plate. Odonata. By Lt -Col. F. C. Eraser, I.M.S., F.ES. 5 text-figures. 

Pp. 1-44. 1927. 4to. 2s. 6d. 
Fasc 2. Plectoptera. By R. J. Tillyard. Sc.D. (Cantab.). F.R.S., and J. A. 

L«stage. 2 text-figure^. Siphonaptera. By P. A. Buxton. MA. Thysanoptera. 

By Richard S.Bagnall.FJl.S.E.,F.LS. 6 text-figures. Pp. 45-76. 1928, 4to. 

2s. 6d. 

Fasc. 3. Mallophaga. By J. Waterston, D.Sc. 2 text-figures. Anoplura. By 
P. A. Buxton, MA. Trichoptera. By Martin E. Mosely. 1 figure. 
Neuroptera. By P. Esben-Petersen. 1 text-figure and 2 plates. Apterygota. 
By George H. Carpenter, D.Sc. 32 text-figures. Pp.77.1l6. 1928, 4to. 2s.6d. 

Part VI 1 1. Terrestrial Arthropoda other than Insects. 

Fasc. 1. Isopoda Terrestria. By Harold G. Jackson, D5c. 2 plates. Scor- 
pionoidea. By P. A. Buxton. MA. Pseudo-scorpiones. By A. Kastncr. 1 1 
text-figures. Acarina. By Stanley Hirst. 2 text-figures. Pp. 1-27. 1927, 
4to. 2s. 6J. 



Dak Issued. 

26th February, 1927. 

2BthJuly, 1928. 
26th January, 1929. 

25th June. 1927. 
23rd Jane, 1928. 

9th April. 1927. 
2Bth May, 1927. 
24th March, 1928. 

]9th December, 1927. 

25th February. 1928. 

25th February, 1928. 

23rd July, 1927. 
23rd June, 1928. 

2m May, 1927. 
23rd June. 1928. 
28th July, 1928. 

23rd July, 1927.